Cet article date de plus de 8 ans

Canicule en Isère : les températures grimpent et la vigilance redouble

En Isère, les températures maximales pourraient atteindre 38 à 39° ce samedi 26 juillet. Les températures nocturnes resteront exceptionnellement élevées (vers 25°) pendant la nuit de ce vendredi à samedi sur le Dauphiné. Du coup, les personnes vulnérables sont sous surveillance.
L'Isère est toujours en alerte orange pour la canicule (niveau 3 sur 4), d'après le dernier bulletin de Météo-France. A Grenoble, il suffit de jeter un oeil sur n'importe quel thermomètre pour comprendre. Sur la rocade, on a même vu un thermomètre s'emballer à plus de 40 ! 

Ces températures correspondent à un risque pour la santé. Dès jeudi, la préfecture de l'Isère a rappelé les mesures de protection des personnes les plus vulnérables: rafraîchissement de l'habitat, apports hydriques réguliers, humidification régulière des personnes, etc. Les maisons de retraite font l'objet d'une attention particulière. 


Chaque été depuis la canicule d'août 2003, qui avait fait 15.000 morts, un "plan canicule" est mis en place pour informer et protéger les personnes à risque et se préparer à la gestion d'une éventuelle nouvelle crise sanitaire. Il comporte quatre niveaux, de la "veille saisonnière", activée depuis le 1er juin, à la "mobilisation maximale", déclenchée dans des situations exceptionnelles (pénurie d'eau potable...).

La ministre déléguée aux Personnes âgées, Michèle Delaunay, a assuré la semaine dernière que le dispositif d'alerte canicule avait "largement progressé" depuis 10 ans et était aujourd'hui "éprouvé".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canicule météo santé