• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Aurillac : un homme intoxiqué dans l'incendie de son appartement

A Aurillac, c'est tout l'appartement d'un septuagénaire qui a été ravagé par les flammes le 11 septembre aux alentours de 2h du matin. C'est un habitant du bâtiment qui a prévenu les secours. L'homme de 75 ans, a été transporté d'urgence au Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac après une intoxication. / © N.Hugot / France 3 Auvergne
A Aurillac, c'est tout l'appartement d'un septuagénaire qui a été ravagé par les flammes le 11 septembre aux alentours de 2h du matin. C'est un habitant du bâtiment qui a prévenu les secours. L'homme de 75 ans, a été transporté d'urgence au Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac après une intoxication. / © N.Hugot / France 3 Auvergne

Dans la nuit de mardi à mercredi 11 septembre, un feu d'appartement s'est déclaré dans un appartement à Aurillac. À l'intérieur vivait un homme de 75 ans, transporté dans un état grave à l'hôpital après avoir été intoxiqué par la fumée. Le septuagénaire était le seul occupant de ce logement. 
 

Par Mohamed Benmaazouz

Au 5 cité de la Jordanne à Aurillac, c'est tout un appartement qui a pris feu dans la nuit de mardi à mercredi 11 septembre. C'est un habitant de ce bâtiment de 4 étages qui a prévenu les secours. Très vite, une vingtaine de sapeurs-pompiers d'Aurillac arrivent sur place pour venir à bout des flammes. Lorsqu'ils se rendent sur place à 2h25, ils trouvent sur le palier du dernier étage un homme de 75 ans gravement intoxiqué.  

Il a réussi à s'extraire de l'appartement en feu et n'a pas été brûlé. Il a toutefois été transporté à l'hôpital d'Aurillac dans un état grave, après avoir respiré les fumées toxiques. Les premiers soins lui ont été prodigués sur place par une équipe du SAMU. Au total 7 personnes ont été évacuées du bâtiment. Elles ont pu regagner leur logement après plus de 2 heures d'intervention des pompiers, ainsi qu'une analyse de la qualité de l'air. Les circonstances du départ d'incendie restent à déterminer. L'homme de 75 ans devrait prochainement être entendu par la police, afin de fournir plus de détails sur l'origine de l'incendie.
 

Sur le même sujet

Loire : un bilan touristique positif

Les + Lus