• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Cantal. Cocaïne, cannabis : plusieurs kilos de drogue saisis à Vic-sur-Cère

1 kg de cocaïne, 12 kg de cannabis et 16 000 euros ont été retrouvés dans un hôtel de Vic-sur-Cère dans le Cantal, samedi 6 avril 2019. / © Police nationale 15
1 kg de cocaïne, 12 kg de cannabis et 16 000 euros ont été retrouvés dans un hôtel de Vic-sur-Cère dans le Cantal, samedi 6 avril 2019. / © Police nationale 15

Les policiers d'Aurillac et la police judiciaire de Clermont-Ferrand ont réalisé une saisie inédite de drogue samedi 6 avril. Un kilo de cocaïne, douze kilos de cannabis et 16 000 euros en liquide ont été retrouvés dans une chambre d'un hôtel de Vic-sur-Cère. Cinq personnes ont été interpellées.

Par OA

Un début de réponse dans l’enquête ouverte en mai 2018 sur un trafic de stupéfiants aux 19 et 21 de la rue de la Coste à Aurillac (Cantal) ? 

Ce samedi 6 avril 2019, les policiers du commissariat d’Aurillac, en collaboration avec la police judiciaire de Clermont-Ferrand, ont effectué une saisie de drogue inédite pour le commissariat de la commune : un kilo de cocaïne, 12 kilos de cannabis et 16 000 euros en liquide ont été retrouvés dans une chambre d’hôtel à Vic-sur-Cère, selon les informations de nos confrères de La Montagne.
 

Lors de la perquisition, cinq personnes ont été interpellées dont un homme visé par l’enquête : Benoît D. comme le révèle le journal La Montagne. C’est dans la chambre de cet homme de 35 ans que la drogue et l’argent ont été trouvés ainsi qu'un pistolet chargé caché sous l’oreiller.

Benoît D. a été placé en garde à vue dans les locaux du service régional de la police judiciaire de Clermont-Ferrand (SRPJ) avec une femme mineure. Il a été présenté ce mercredi matin à un juge d’instruction d’Aurillac pour une probable incarcération.

Les deux autres hommes âgés de 25 et 24 ans ont été présenté à un juge d'instruction mardi 9 avril. Ils ont été mis en examen puis écroués. Une autre femme interpellée a, quant à elle, été relâchée après 48 heures de garde à vue.

 

Sur le même sujet

Expo "Féminitude" à Bourg-en-Bresse

Les + Lus