Cantal : pourquoi les pompiers spécialisés en risque chimique sont intervenus à Aurillac

Les pompiers sont intervenus, jeudi 4 juin, dans un entrepôt à Aurillac dans le Cantal, pour un "risque chimique". Des relevés ont été effectués. Un des salariés incommodé par les odeurs a été transporté à l’hôpital, en urgence relative, pour effectuer des contrôles.
Risque chimique : les pompiers sont intervenus, jeudi 4 juin, dans un entrepôt d'Aurillac.
Risque chimique : les pompiers sont intervenus, jeudi 4 juin, dans un entrepôt d'Aurillac. © MaxPPP/Lionel Vadam
Les sapeurs-pompiers ont été contactés un peu après 9 heures, jeudi 4 juin, pour intervenir dans un centre de dépôt de colis situé rue Gabriel Lacoste à Aurillac dans le Cantal.

Selon les pompiers, les employés s’apparaîtraient à décharger un poids lourd qui venait d’arriver et qui transportait des produits chimiques. En s’approchant de l’arrière du véhicule, ils ont senti une odeur suspecte émanant du chargement. Un des salariés a ressenti des picotements très importants aux yeux et au nez.

Une douzaine de sapeurs-pompiers est intervenue sur les lieux dont une équipe spécialisée en risque chimique. Ils ont immédiatement mis en place un  périmètre de sécurité et ont fait des relevés avec des détecteurs. Les résultats se sont se sont relevés négatifs.

L’homme incommodé par les odeurs a immédiatement été pris en charge. Il a été transporté à l’hôpital d’Aurillac, en urgence relative, pour effectuer des contrôles. Quant au colis, il a été confiné au sein du centre de dépôt qui va contacter son propriétaire. D’après les pompiers, il s’agirait d’un produit désinfectant.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers