Dans le Cantal, elles confectionnent des bonnets pour les malades atteints du cancer

Dans le cadre d'Octobre rose, le mois dédié à la sensibilisation au cancer du sein, un collectif de bénévoles du Cantal récolte des tissus pour coudre des bonnets de chimiothérapie. Ils sont ensuite distribués gratuitement aux malades.

A Saint-Martin-Valmeroux, non loin d'Aurillac, dans le Cantal, elles sont une dizaine de bénévoles. Dans des tissus récupérés, savamment découpés, Marie-France et les cousettes du Collectif Cant'al Coeur 15, fabriquent des bonnets pour des personnes touchées par le cancer. Marie-France Duchemin, organisatrice Cant'al Coeur 15, explique : « C’est un challenge national. Il est organisé par l’association « Mon bonnet rose », qui est au nord de la France. L’objectif est de confectionner 60 000 bonnets, soit le nombre de dépistages de cancers du sein réalisés par an. C’est vraiment un chiffre symbolique ». 

Œuvrer pour "la bonne cause"

Dans le Cantal, quatre ateliers comme celui-ci vont fonctionner pendant un mois, grâce à des bénévoles, débutantes ou confirmées. Audrey Lhermie, bénévole Cant'al Coeur 15, souligne : « Je me suis dit « Pourquoi pas moi ? ». J’aime bien la couture, c’est une passion et un loisir. Je me suis dit que je pouvais allier cela avec une bonne cause ». Cathy Veyrières, bénévole Cant'al Coeur 15, ajoute : « C’est quelque chose qui me tient à cœur puisque j’ai de la famille qui a été touchée par le cancer. Il est vrai qu’il est sympa de soutenir une association qui peut aussi aider des personnes malades et qui ont des difficultés pour être en confiance avec leur look ». 

durée de la vidéo : 00h01mn59s
Dans le cadre d'octobre rose, le mois dédié à la sensibilisation du cancer du sein, un collectif de bénévoles du Cantal, Cant'al Coeur 15, récolte des tissus pour coudre des bonnets de chimiothérapie. Ils sont ensuite distribués gratuitement aux malades. Intervenantes : Marie-France Duchemin, organisatrice Cant'al Coeur 15 / Audrey Lhermie, bénévole Cant'al Coeur 15 / Cathy Veyrières, bénévole Cant'al Coeur 15 ©L. Théodore / L. Ribes / D. Robert

Différents destinataires


Discrets ou plus fashion, les bonnets sont distribués gratuitement aux malades, dans des sacs adaptés au parcours de soin. Marie-France Duchemin poursuit : « On a été contactés par la directrice des soins infirmiers de Saint-Flour. Dans son établissement, elle a recensé 50 personnes qui suivent chaque année un parcours de chimiothérapie. Du coup, pour que ce soit confortable, on va livrer à peu près 70 sacs. On a la Ligue contre le cancer, l’hôpital d’Aurillac et le CMC de Tronquières qu’on va livrer ». 


Pour couvrir la demande, il faudrait plus de tissus, de fils, et de bénévoles. L'année dernière, le collectif Cant'al Coeur 15 a fabriqué plus de 1 000 bonnets.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité