Cet article date de plus de 3 ans

Sans nouvelles de "Mimi" depuis une semaine, un village du Cantal se mobilise

Depuis une semaine, le petit village du Falgoux dans le Cantal se mobilise pour retrouver une septuagénaire. Celle que les habitants appellent avec affection "Mimi" a disparu pendant une balade en montagne.

Depuis une semaine, le petit village du Falgoux (Cantal) se mobilise pour retrouver une septuagénaire. Celle que les habitants appellent "Mimi" a disparu le 21 mars pendant une balade en montagne. Intervenants : Louis Chambon (Maire du Falgoux) Annie Queuille (Fille de la septuagénaire disparue) ©FRANCE 3 AUVERGNE
Depuis une semaine, le petit village du Falgoux dans le Cantal se mobilise pour retrouver une septuagénaire. Une figure du pays, que les habitants appellent avec affection "Mimi", a disparu pendant une balade en montagne. 

Les recherches ont lieu sur un plateau, à 1400 mètres d'altitude. 140 personnes y ont participé dimanche. Lundi 27 mars, une quinzaine de personnes se sont encore déployées sur ce secteur de montagne, à la recherche du moindre indice.

Au Falgoux, Jeanne Marie Roussingue, âgée de 74 ans, a tenu l'un des restaurants du village. Sa famille est très connue de la vallée.

Le 21 mars, dans l’après midi, Jeanne Marie et son frère sont partis ensemble vers le plateau en 4x4. Vers 18 heures, ils se se sont séparés. De retour vers son véhicule, Jean Pierre n’a pas retrouvé sa soeur.

La famille de Jeanne Marie ne comprend pas ce qui a pu arriver, et garde espoir. Sa fille lance un appel et souhaite que toutes les personnes ayant des informations contacte la gendarmerie d'Aurillac. 

Le numéro à contacter est le 04 71 49 19 91.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition