• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Théâtre de rue d'Aurillac : qui sera le prochain directeur artistique ?

Le festival de théâtre de rue d'Aurillac cherche son nouveau directeur artistique / © Thierry Zoccolan / AFP
Le festival de théâtre de rue d'Aurillac cherche son nouveau directeur artistique / © Thierry Zoccolan / AFP

Lors de la dernière édition du festival du théâtre de rue d'Aurillac, en août 2018, Jean-Marie Songy, qui en a été le directeur pendant 24 ans, a annoncé son départ.  En quête d’un remplaçant, l’association ECLAT a retenu cinq candidats qui vont maintenant devoir présenter un projet.
 

Par Valérie Riffard

Qui succédera à Jean-Marie Songy ? Depuis l’annonce de son départ, l’été dernier, la question est sur toutes les lèvres.
Suite à l’appel à candidatures lancé fin août à l’issue de la dernière édition du festival de théâtre de rue d'Aurillac, le collectif de sélection a fait un premier choix.

La première candidature retenue est un binôme issu de l’équipe du festival puisqu’il se compose de Christophe Paris et Péggy Desmeules, respectivement administrateur et responsable de l’accueil des professionnels.

Autre candidate qui connaît bien le festival, Fatma Nakib. Jusqu'à l’année dernière, elle était responsable du off et des compagnies de passage du festival, poste qu’elle a occupé pendant 13 ans. C'est en binôme avec Adrien Guillot, un ancien du Centre National des Arts de la Rue de Niort, qu'elle se présente.

Les trois autres candidats sont Mark ETC,du Collectif Ici Même, un groupe d’artistes qui travaille sur l’espace urbain comme lieu et objet d’expérimentation ;  Frédéric Rémy, directeur artistique de Scènes de rue, le festival des arts de la rue Mulhouse et Fred Sancerre, fondateur de Derrière le hublot, le pôle des arts de la rue midi Pyrénées.

Les candidats sont chargés de produire un projet qui sera défendu lors d’entretiens. La nouvelle direction artistique sera choisie à l’issue de ces entretiens, sous l’égide de la DRAC, certainement au début de l’année 2019.
 


 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus