Cantal : après le Sommet de l'élevage, son taureau à nouveau primé au Salon de l'agriculture

Publié le
Écrit par Delphine Cros .

Eleveur dans le Cantal, Philippe Jarrige est fier de son taureau Nicky de race Salers. Il a remporté le prix du championnat mâle Paris 2022 organisé au Salon de l'Agriculture. Six mois plus tôt, il était primé au Sommet de l'Elevage organisé à Clermont-Ferrand.

Eleveur dans le Cantal, Philippe Jarrige est ravi d’avoir inscrit son taureau Nicky au Salon de l’Agriculture. « Cela fait vingt-sept ans que je n’étais pas monté à Paris avec une de mes bêtes. Je ne suis pas un acharné des concours et à l’exploitation nous avons beaucoup de travail. Mais ma fille et mon gendre m’ont poussé à venir. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours que l’on a un taureau comme ça ». Et il a eu raison de les écouter. Avec Nicky, ils ont remporté le prix du championnat mâle Paris 2022. « Un premier prix, c’est une belle récompense. Je suis très fier » dit-il, la voix remplie de joie. Puis il ajoute : « Quand on a su que l’on avait gagné, j’avais presque les larmes aux yeux. J’étais tellement ému. C’est vraiment une belle reconnaissance».

Agé de 5 ans, Nicky est aujourd’hui un beau mâle qui pèse plus de 1,3 tonne. L’éleveur le suit depuis ses premiers pas. « Il est né, comme ses parents, sur mon exploitation à Saint-Bonnet-de-Salers. Sa mère est toujours chez moi. Son père qui a un beau pédigrée est parti en Angleterre. Il est fils d’une championne qui a eu des prix au Sommet de l’Elevage et au Concours national Salers » indique Philippe Jarrige. Passionné par ce métier, il a repris l’élevage familial en 1992. Aujourd’hui, il s’occupe d’une soixantaine de mères de race pure inscrites au groupe Salers mais aussi d’une trentaine de génisses. Sans oublier bien évidemment les taureaux.

Deux concours, deux victoires

Dans les allées du Salon de l’Agriculture, l’éleveur savoure sa victoire. « J’étais très stressé au moment de présenter Nicky sur le ring. Tout doit être parfait pour passer devant le jury. Il faut qu’il soit le plus joli possible. Il faut bien le positionner et bien le faire marcher ». 

Ensemble, ils se sont déjà présentés à un autre concours. En octobre 2021, ils ont participé à la 30ème édition du Sommet de l’Elevage. « Nicky a été classé meilleur animal de ce concours. Cela nous fait deux belles victoires ! » exulte-t-il. Puis il ajoute : « C’est vraiment un beau taureau. Il a du cachet. Il a un port de tête exceptionnel et une belle démarche. Quand il entre dans le ring, il se présente tout seul presque ». Et cerise sur le gâteau, son propriétaire vante son caractère : « Il est docile et calme ». 

Pour l’éleveur, ces deux prix sont une belle récompense. « Double médaillé, c’est le top ! Notre travail, à tous sur l’exploitation, est reconnu et valorisé. C’est très bien en termes génétique aussi. Il a une belle musculature, un beau bassin, de bonnes pattes, de beaux aplombs et de belles cornes en lyre. On m’a déjà demandé des veaux de lui. Ça fait plaisir ». Il conclut en disant : « Je pensais qu’il avait des chances. Mais on n’est jamais sûr de rien, c’est un concours ». Philippe Jarrige a hâte de retourner dans le Cantal pour savourer sa victoire avec sa famille et ses amis.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité