Cantal : la cascade de Salins presque à sec

Depuis le 10 septembre, la moitié du département du Cantal est à nouveau classée en zone de crise pour la sécheresse. Grand témoin de ce manque d'eau : la cascade de Salins, très prisée des touristes, est quasiment à sec depuis plusieurs jours.
 
A Salins, dans le Cantal, ce qui frappe en premier, c'est l'absence du bruit de l'eau, et sa chute de 30m, qui ne couvre plus les discussions de ces randonneurs. Un touriste indique : « Vu la sécheresse depuis quelques années, je ne suis pas surpris ». Pour la deuxième fois cet été et la troisième année consécutive, l'Auze, qui prend sa source sous le col de Néronne, est presque à sec, à Salins.
 

Des élus inquiets

Lydie Brousse, 1ère adjointe de la commune, affirme : « C’est sûr que c’est inquiétant car si la cascade s’arrête, ça veut dire qu’il n’y a pas d’eau ailleurs. Tous les ruisseaux sont souvent à sec. Je me rappelle, quand j’étais petite, on voyait rarement des ruisseaux à sec, des cascades qui ne coulaient pas ». Chaque été, la balade autour de la cascade est un haut lieu touristique. Alors depuis quelques jours, dans son office de tourisme, Cathy a trouvé une parade. Cathy Chambon, directrice de l’Office de Tourisme du Pays de Mauriac, souligne : « On a des photos et on montre aux gens la cascade telle qu’on peut la voir. Les gens comprennent la situation. Ils arrivent de contrées très différentes où ils ont trouvé de la sécheresse aussi ». Rien à voir avec le spetacle habituel qu'offre la cascade.  

Le souvenir de 2003

Au pied de la cascade, le mur d'eau derrière lequel les touristes adoraient passer, n'est plus qu'un mince filet, qui ne cache plus personne. Une touriste ajoute : « On découvre car on ne connaissait pas. Sur les photos, on attendait plus d’eau. On s’est basés par rapport au guide et sur le guide il y a plein d’eau. Mais là, tant pis, une prochaine fois ». Aux alentours, tous se souviennent de 2003, quand pendant 10 jours, plus aucune goutte n'était tombée de la cascade. C'est donc avec appréhension, ici, que l'on attend les fortes chaleurs de ces prochains jours.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo nature