Cantal – La Foire à la brocante et aux antiquités d'Allanche fait le plein

Tous les ans, à la même époque, Allanche dans le Cantal devient la capitale régionale de la chine l'espace de trois jours. Jusqu'à dimanche 6 août, 130 professionnels y sont réunis pour cette 41e édition.

Une qualité de marchandise irréprochable, voilà le ticket d'entrée pour disposer d'un emplacement sur la Foire à la brocante d'Allanche. Une exigence qui porte ses fruits et fait la réputation de la manifestation :

"À partir du moment où on ne prend pas le client pour un imbécile, cela se passe très bien. Les gens aujourd'hui sont toujours à la recherche d'objets de qualité, d'objets usuels, même pour une maison secondaire et c'est ce qu'ils vont trouver ici", explique Guillaume Rullier, expert Foire à la brocante et aux Antiquités.

Intervenants : Guillaume Rullier, expert Foire à la brocante et aux Antiquités, Luigi Primo Zoffolli, antiquaire, Christophe Barbe, antiquaire à Caen ©France 3 Auvergne

Cette forte notoriété permet à Allanche d'accueillir des professionnels venus de toute la France, mais aussi de l'étranger. Cette année, aux côtés de vendeurs Belges on retrouve Luigi Zoffoli venu de la région italienne de Ravenne. Cet amoureux des marchés français à la brocante et aux antiquités est tombé sous le charme de la Foire d'Allanche :

"J'ai connu la Foire d'Allanche à la Bastille, à Paris et les marchands et les clients m'ont dit que c'est une très jolie foire et spécialisée. Et je le confirme, c'est très beau."

C'est la première fois donc que Luigi vient vendre ici, et comme lui la plus part de ceux qui sont là, il a été séduit par la qualité de l'organisation.

Preuve que la Foire d'Allanche figure parmi les meilleures : hier premier jour de transactions un marchand a eu pour client un grand musée parisien. S'il est difficile d'avoir des chiffres précis sur le volume d'affaires traitées sur ces trois jours, pour les vendeurs les retours de l'indice satisfaction semblent encore une fois très positifs.