Critérium de Marcolès : Romain Bardet et Julian Alaphilippe se font plaisir

Julian Alaphilippe et Romain Bardet, les deux locaux, étaient là pour assurer le spectacle à Marcolès, et ils n'ont pas failli à leur mission. Ils ont passé la ligne d'arrivée respectivement en seconde et première position. / © C. Darneuville / France 3 Auvergne
Julian Alaphilippe et Romain Bardet, les deux locaux, étaient là pour assurer le spectacle à Marcolès, et ils n'ont pas failli à leur mission. Ils ont passé la ligne d'arrivée respectivement en seconde et première position. / © C. Darneuville / France 3 Auvergne

Le Criterium de Marcolès, dans le Cantal, fêtait ses 20 ans d'existence mercredi 8 août, et a offert un beau cadeau au public, un doublé Romain Bardet - Julian Alaphilippe. Un moment savoureux pour les coureurs amateurs comme pour les fans.

Par Arthur Carpentier

Féliciter et remercier les coureurs, c'est ce que le public s'est employé à faire à Marcolès pendant, et surtout avant la course. Une tradition des critériums d'après-Tour de France. "Sur le tour, on est beaucoup plus concentré sur la course, on ne sort pas trop du bus, alors qu'ici, on est au contact des gens, c'est vraiment impressionnant", reconnaît le meilleur grimpeur de la Grande Boucle 2018, Julian Alaphilippe.

Un critérium, c'est aussi la possibilité pour les coureurs amateurs, une quinzaine sur cette course, de pédaler dans le roue des professionnels qui étaient vingt au départ ce 8 août. "C'est un plaisir de courir avec des gens qu'on voit à la télé, parce qu'à la base on court très très peu avec eux, c'est un plaisir qu'ils nous fassent mal", assure Brice Deborde, coureur amateur pour Pro Immo.

Et c'est ce qu'il s'est produit. Les amateurs souffrent sur les deux kilomètres du circuit, dont il faut faire 40 tours au total. Comme prévu, le duo Auvergnat Julian Alaphilippe et Romain Bardet anime la course. Le spectacle, c'est la clé du succès d'un critérium, une spécialité qui retrouve des couleurs après quelques années difficiles. Francis Cantournet, organisateur du critérium de Marcolès et président de l'association des criteriums français, a de belles ambitions pour le futur. "On en a un de plus cette année, et l'objectif c'est d'arriver à quinze critériums. C'est peut-être pas gagné, mais s'il s'agit de conserver ce patrimoine français, parce que s'il y en a en Belgique et en Hollande, c'est une véritable tradition française, et niveau ambiance, la France est championne du monde"

À trois tours de la fin, Romain Bardet démarre et prend très vite quelques dizaines de mètres d'avance. Il les conserve jusqu'à la fin, laissant la seconde marche du podium à Julian Alaphilippe et la troisième à  Lilina Calmejane. "Je suis content d'être là, c'est mon seul criterium d'après Tour, par rapport à d'autres, j'avais les jambes un peu plus fraîches, donc j'en ai profité devant mon public", se réjouit le Brivadois, dont c'est la deuxième victoire consécutive à Marcolès.
 
Critérium de Marcolès : Romain Bardet et Julian Alaphilippe se font plaisir
Le Criterium de Marcolès, dans le Cantal, fêtait ses 20 ans d'existence mercredi 8 août, et a offert un beau cadeau au public, un doublé Romain Bardet - Julian Alaphilippe. Un moment savoureux pour les coureurs amateurs comme pour les fans. - France 3 Auvergne - C. Darneuville, L. Ribes

Sur le même sujet

Les + Lus