• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La foudre s'abat sur une ferme dans le Cantal : “On a juste eu le temps de sortir les bêtes”

Les gendarmes et un expert se sont rendus mardi 9 juillet sur les lieux de l'incendie de la laiterie de La Chapelle-Laurent, dans le Cantal. / © Emmanuel Job
Les gendarmes et un expert se sont rendus mardi 9 juillet sur les lieux de l'incendie de la laiterie de La Chapelle-Laurent, dans le Cantal. / © Emmanuel Job

La foudre est tombée mardi 9 juillet sur une laiterie de La Chapelle-Laurent, dans le Cantal, vers 9h30. Les vaches ont pu être évacuées in extremis. Il y a de gros dégâts matériels.
 

Par Catherine Lopes

Il était environ 9h30 quand la foudre s’est abattue sur une exploitation de La Chapelle-Laurent, dans le Cantal, au lieu-dit Chaliac. Emmanuel Job, l’un des propriétaires du Gaec, raconte : « Il y avait un gros orage. La foudre a touché le compteur EDF. Le bâtiment de la laiterie a pris feu. La salle de traite et les bureaux sont détruits ».

Plus de 100 000 euros de dégâts

Une dizaine de pompiers, venant de La Chapelle-Laurent et de Saint-Flour, est intervenue. L’expert est passé dans la journée et a estimé les dégâts à plus de 100 000 euros. L’exploitant, demeurant à proximité, a été surpris par la fulgurance de l’incendie : « Tout s’est passé très vite. L'orage n'était pas extraodinaire. C’était instantané. On a juste eu le temps de sortir les bêtes ».

Un élan de solidarité

Dans l’exploitation, on compte 60 vaches et veaux de race Prim'holstein. La laiterie produit chaque année 600 000 litres de lait. Les propriétaires sont à la recherche d’une salle de traite mobile. Très vite, un élan de solidarité s’est déclenché parmi les éleveurs : certains sont spontanément venus proposer leur aide.
 

Sur le même sujet

Non au compteur Linky

Les + Lus