Cantal : 2 personnes en garde à vue après la mort d’un homme à Mauriac

Dans le cadre de l'enquête pour homicide volontaire à Mauriac dans le Cantal, deux personnes ont été placées en garde à vue. / © Delphine Cros / France 3 Auvergne
Dans le cadre de l'enquête pour homicide volontaire à Mauriac dans le Cantal, deux personnes ont été placées en garde à vue. / © Delphine Cros / France 3 Auvergne

Mercredi 4 septembre, un homme a été retrouvé mort dans la cage d’escalier d’un petit immeuble de Mauriac dans le Cantal. Désormais 2 personnes sont en garde à vue : l’ex-compagne de la victime et son nouveau compagnon.
 

Par Catherine Lopes

Après la découverte du corps d’un homme dans la cage d’escalier d’un immeuble de deux étages à Mauriac, dans le Cantal, mercredi 4 septembre, dès le lendemain, les gendarmes ont procédé à deux interpellations. La première concerne l’ex-compagne de la victime. Le procureur de la République Olivier Clémençon a déclaré le jeudi 5 septembre :  « Aucun élément n'indique qu'elle serait l'auteur de l'homicide. Elle a été placée en garde à vue car elle a été interpellée sous la contrainte ». Le même jour, le jeudi 5 septembre, après avoir été activement recherché, le nouveau compagnon de cette dernière a été interpellé en fin d'après-midi. Il a également été placé en garde à vue.

Une autopsie pratiquée vendredi 6 septembre après-midi

D’après le procureur de la République, « Des vérifications d’emplois du temps sont en cours ». Les gardes à vue sont d’une durée de 24 heures et peuvent être renouvelables. Les investigations sont menées par les gendarmes de la brigade de recherche de Mauriac, assistés de la brigade de recherche de Saint-Flour et de la section de recherche de Clermont-Ferrand. Une autopsie sera pratiquée vendredi 6 septembre après-midi à l’institut médico-légal de Clermont-Ferrand.
 

Sur le même sujet

Les + Lus