Tour de France : les souvenirs de Louis Bergaud, « la puce du Cantal »

Publié le
Écrit par C. L avec L. Théodore

Vendredi 11 septembre aura lieu l’étape entre Châtel-Guyon dans le Puy-de-Dôme et le puy Mary dans le Cantal. Sur le bord de la route se trouvera un spectateur pas comme les autres, Louis Bergaud, « la puce du Cantal » qui a participé 7 fois à la Grande Boucle.
 

Ces derniers jours, 2020 a des airs qui ramènent facilement Louis dit Lily Bergaud en juillet 1959, dans une échappée entre Aurillac et Clermont-Ferrand. Il raconte : « Je suis passé en tête. C’était un grand moment. Surtout de passer devant mes supporters ». Ce jour-là, « la puce du Cantal » termine 13ème de l'étape, avec l'honneur sauf de ne pas avoir laissé le puy Mary à un autre.

Sept participations au Tour de France

Sur le Tour de France, Lily Bergaud remporte 2 victoires en 7 participations. La première a lieu en 1958, après 230 km, entre Dax et Pau. Dans les articles de presse de l'époque, on retrouve beaucoup de commentaires élogieux. Pour ce gamin de Jaleyrac, dans le Cantal, promis à un avenir de mineur de fond, le vélo a été une bouée de sauvetage. Louis explique : « Je n’aimais pas le vélo. J’ai fini ma carrière en n’aimant toujours pas le vélo. J’étais doué pour ça. Je n’étais pas doué pour autre chose ».

Deux favoris

Vendredi 11 septembre, du haut de ses 91 printemps, Lily Bergaud ne verra pas le Tour arriver au puy Mary. Mais il sera bien au bord de la route pour admirer les grimpeurs, comme lui, avec 2 favoris. Il confie : « Alaphilippe ou Bardet. Le Cantal c’est leur coin quand même, l’Auvergne ». Sa carrière, ses 150 victoires, Lily en parle avec bonheur mais garde sa fierté pour les dernières photos : celle de son petit-fils, vainqueur en cadet, l'année dernière, à Marcolès. Il s'appelle Louis, lui aussi, et rêve sûrement d'une carrière à la Bergaud.
durée de la vidéo: 01 min 44
Tour de France : les souvenirs de Louis Bergaud, « la puce du Cantal » ©France 3 Auvergne