Cet article date de plus de 5 ans

Une carte complète des sols d'Auvergne sera disponible en 2021

Les sols sous nos pieds sont un bien précieux : tous les sept ans l'équivalent d'un département français disparaît sous le béton. L'Europe a obligé les Etats à cartographier les sols pour en connaître la richesse et les faiblesses. 

Les sols de la région de Brioude, comme ici à Siaugues Sainte Marie sont en train d'être cartographiés.
Les sols de la région de Brioude, comme ici à Siaugues Sainte Marie sont en train d'être cartographiés. © PO Belle
Cartographier les sols ne veut pas dire faire des sondages dans chaque parcelle : les scientifiques ciblent les paysages, un tous les trois cents hectares et ensuite l'observent sous toutes les coutures.
Quand on a  mis un nom sur la nature du sol, qu'on a repéré son éventuel potentiel, il est plus facile ensuite de prendre les bonnes décisions pour sa gestion comme le précise Véronique Genevois, cartographe : "on peut décider de modifier certaines pratiques de culture. Changer les dates auxquelles on va faucher, auxquelles on va planter le maïs ou ne pas planter le maïs dans certaines zones où à terme, il ne produira pas."

Jusqu'à aujourd'hui l'Allier et un tiers du Puy-de-Dôme ont été cartographiés. Une seconde phase continue le travail dans le Cantal et en Haute-Loire
Une carte complète des sols d'Auvergne devrait être disponible pour 2021.
Cartographie des sols à Brioude le 14/07/2015

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société