Charvieu-Chavagneux choisit les réfugiés "chrétiens" car "ils ne décapitent pas leur patron"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette

La municipalité divers droite de Charvieu-Chavagneux (Isère) s'est dite prête mardi à accueillir des réfugiés, mais "à la condition expresse que ce soit une famille chrétienne", car les chrétiens "ne procèdent pas à la décapitation de leur patron".La commune est à 15 kms de St Quentin-Fallavier.  

La commune de Charvieu-Chavagneux explique pourquoi elle veut privilégier des réfugiés "chrétiens" .Le maire de la commune Gérard Dezempte justifie son choix en affirmant "que les chrétiens ne mettent pas en danger la sécurité d'autrui; qu'ils n'attaquent pas les trains armés de kalachnikov, qu'ils n'abattent pas des journalistes réunis au sein de leur rédaction et qu'ils ne procèdent pas à la décapitation de leur patron comme nous l'avons vu à quelques kilomètres de notre commune".

Alors que la France s'est déclarée prête à accueillir 24.000 réfugiés dans les deux années à venir, deux autres maires de droite ont déjà déclaré qu'ils ne souhaitaient accueillir que des réfugiés chrétiens. Le Premier ministre Manuel Valls leur a répliqué sèchement mardi soir: "On ne trie pas en fonction de la religion. Le droit d'asile, c'est un droit universel".

Ville de 8.250 habitants, Charvieu-Chavagneux est en effet située à 16 km de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), où Yassin Salhi a tenté de faire exploser une usine après avoir décapité son employeur le 26 juin.

Dans sa délibération, la commune cite l'appel du Pape François à accueillir des réfugiés mais aussi une promesse de Saint-Louis, en 1250, de protéger les chrétiens d'Orient: "Cette promesse a traversé les siècles, faisant de la France une fidèle protectrice des chrétiens d'Orient", estime la commune.

Son maire Gérard Dézempte, réélu en mars 2014 sous l'étiquette divers droite (après  RPR et UMP), est en place depuis 1983. Il est aussi conseiller départemental, réélu en mars 2015 sous l'étiquette d'union de la droite face au FN qui fait de gros scores sur la commune et dans le canton.

Interview de G.Dezempte par Christian Deville :
durée de la vidéo: 00 min 41
Déclaration G.Dezempte ,maire de Charvieu


##fr3r_https_disabled##

 

SOS Racisme porte plainte pour incitation à la discrimination
L'association SOS Racisme a annoncé mercredi dans un communiqué son intention de saisir la justice administrative "en référé afin de faire annuler cette délibération discriminatoire" et de déposer une plainte à l'encontre du conseil municipal "pour incitation à la haine raciale et à la discrimination".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.