Clermont-Ferrand : Une nouvelle application permet d'éviter de gaspiller... et de se régaler

Dans cette boulangerie, 10 paniers d'invendus sont bradés chaque soir sur cette application pour éviter de jeter les pains, sandwiches, salades et viennoiseries qui ne pourront pas être servis le lendemain.
Dans cette boulangerie, 10 paniers d'invendus sont bradés chaque soir sur cette application pour éviter de jeter les pains, sandwiches, salades et viennoiseries qui ne pourront pas être servis le lendemain.

A la fin de la journée, la plupart des commerces alimentaires jettent leur production à la poubelle. Unn grand gaspillage auquel s'attaque une application qui se développe en Auvergne. Le principe est simple: brader ce qui ne pourra être vendu le lendemain.

Par Claude Fallas et Marie Morin

Ça ne saute pas aux yeux, mais traîner sur son téléphone portable permet parfois de faire de bonnes affaires. Nicolas Ménager l'a bien compris, grâce à une application, Too good to go, qui a radicalement changé sa mannière de faire les courses. Il suffit de s'y connecter pour connaître les magasins alentour qui proposent leurs invendus du jour à prix bradé. 
 
Une application qui lutte contre le gaspillage alimentaire


Ce soir-là, direction pour lui une boulangerie dans laquelle il a réservé un panier de produits promis à la poubelle. Un panier qu'il paye 4 euros, et qui en vaut normalement 12. Muni d'un carton, le jeune-homme peut ensuite aller récupérer sa commande dans la boutique choisie. Un panier surprise, que le boulanger compose sous ses yeux. Au menu ce soir : un pain figue-noix, une ficelle aux lardons et herbes de provence et autres gourmandises... Une aubaine pour notre acheteur, mais aussi pour le commerçant.

Le système se veut gagnant-gagnant. Chaque soir, ce boulanger prévoit une dizaine de paniers. Une solution pour éviter de jeter, valoriser ses produits, les faire découvrir, mais aussi, et surtout, éviter le gaspillage.

Depuis 1 mois, en Auvergne, une centaine de repas a pu être redistribué via cette application, disponible actuellement dans seulement 2 villes : Clermont et Vichy. Mais d'autres villes auvergnates pourraient rapidement se lancer dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, comme Moulins et le Puy en Velay.

Sur le même sujet

Alain Dua, fan et créateur de la statue de Johnny Hallyday

Près de chez vous

Les + Lus