Coronavirus. Les cas confirmés positifs ont doublé dans l'Ain, la Loire et l'Ardèche en l'espace de 24 heures

Illustration du nouveau coronavirus, Covid-19 - Mars 2020 / © UPI/MaxPPP
Illustration du nouveau coronavirus, Covid-19 - Mars 2020 / © UPI/MaxPPP

Le bilan de l'ARS du lundi 9 mars 2020 fait état de 182 cas confirmés Covid-19 en Auvergne-Rhône-Alpes et de trois morts. Le département du Rhône est particulièrement touché avec 49 personnes infectées et un décès. Mais les cas ont doublé en l'espace de 24 heures dans l'Ain, la Loire et l'Ardèche.

Par Aude Henry

Avec 49 cas confirmés et une personne décédée, le département du Rhône est le deuxième le plus touchée par le Covid-19 de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Selon le dernier point de situation de l'Agence Régionale de Santé de ce lundi 9 mars 2020, des mesures de restriction ont été prises après l'apparition de nouveaux cas au sein de l'unité de soins longue durée de l'hôpital Antoine Charial, basé à Francheville.

Depuis la veille, toutes les visites ont été suspendues au sein de l'établissement rattaché aux Hospices Civils de Lyon. Une recherche des sujets contacts des professionnels et des patients confirmés est en cours. Les mesures de restriction totale des visites ont été étendues à tous les sites des services de
gériatrie des Hospices Civils de Lyon.

Sur les 49 cas confirmés dans le département du Rhône, la source d’exposition au Covid-19 est, pour certains, liée à un séjour dans une zone où circule le virus, en Italie notamment. Un point de contamination commun avec une association sportive de troisième âge a également été identifié, et pour d'autres sont directement ou indirectement liés au cluster de Mulhouse.
Afin de limiter la propagation du virus et après discussion avec la préfecture du Rhône, le club de l'Olympique Lyonnais a indiqué que son prochain match de championnat de Ligue 1 contre le Stade de Reims se jouera à huit clos vendredi 13 mars. Le club précisera les détails relatifs aux procédures de remboursement des billets dès que possible.

Compte-tenu de l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes, les deux prochains matchs de basket de l'ASVEL se joueront également à huit clos. Il s'agit des rencontres prévues à l’Astroballe face à Monaco ce mardi 10 mars à 20h, et face au Zenit Saint-Pétersbourg ce vendredi 13 mars à 20h45.
 

17 cas positifs dans l'Ain

Le bilan de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes fait état de 17 personnes confirmées positives au Covid-19 dans le département de l'Ain au 9 mars 2020. Soit plus du double par rapport à la veille (8 cas selon le point de situation du 8 mars à 15h). Pour un certain nombre d’entre elles, la source d’exposition est liée à un séjour dans une zone où circule le virus, en Italie notamment. Mais également au cluster de Mulhouse dans le Haut-Rhin.

6 cas confirmés en Ardèche

Les cas confirmés ont doublé en l'espace de 24 heures. Sur les six personnes, confirmées positives au Covid-19 en Ardèche, il y a pour la majorité d’entre elles, un lien direct ou indirect avec le cluster de Mulhouse. Les patients sont actuellement pris en charge à l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon, et au sein des centres hospitaliers d’Aubenas et de Privas.

16 cas dans la Drôme, 1 mort


Le département de la Drôme compte ce lundi 9 mars au soir, 16 cas confirmés au Covid-19. Un chiffre qui reste stable par rapport à la veille. Mais le Coronavirus y a fait un mort. L'Agence Régionale de Santé indique les mêmes sources d'exposition : séjour en Italie, cluster de Mulhouse. L'ARS précise que les investigations autour des cas de Nyons se poursuivent pour identifier une éventuelle exposition commune.

15 personnes positives dans la Loire

Le département de la Loire enregistre 15 cas confirmés positifs au Covid-19 ce lundi 9 mars 2020. C'est plus du double en l'espace de 24 heures. L'ARS poursuit les investigations pour les personnes nouvellement confirmées. Pour une partie d’entre elles, un lien avec le cluster de Mulhouse semble être établi.


Maladie bénine dans la majorité des cas


Selon les données épidémiologiques actuelles, l'ARS précise que "près de 8 patients sur 10 atteints du Covid-19 ne souffriront que de symptômes bénins, équivalents à une grippe. Toutefois, les personnes fragiles et notamment les personnes âgées ou celles souffrant de maladies cardiorespiratoires pourront développer une forme plus grave, pouvant nécessiter des prises en charge hospitalières soutenues, comme une prise en charge en service de réanimation".
 

Les consignes pour limiter la circulation du virus

Les gestes barrières restent les plus efficaces :
 se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon,
 tousser ou éternuer dans son coude,
 se moucher avec un mouchoir à usage unique qu’il faut mettre ensuite dans une poubelle,
 éviter de se serrer la main et de se faire « la bise ».

En cas de symptômes (toux, fièvre) et si vous revenez d’une zone à risque ou d’un foyer
d’infection, il est demandé de rester chez soi et d’appeler le 15.
Il est demandé de ne pas se rendre chez son médecin, ni aux urgences de l’hôpital.

Sur le même sujet

Les + Lus