Coronavirus COVID 19 : confiné en Auvergne, je vous raconte mon premier apéro virtuel

Un apéritif en visioconférence. Photo d'illustration. / © Rémi DUGNE / MAXPPP
Un apéritif en visioconférence. Photo d'illustration. / © Rémi DUGNE / MAXPPP

Confiné en Auvergne pendant cette épidémie de coronavirus COVID 19, j'ai commencé mon week-end en partageant un apéro virtuel avec des amis et cette expérience était meilleure qu'attendue. 

Par Camille Belsoeur

C'était un repas entre amis qui avait été organisé avant que le chef de l'Etat Emmanuel Macron ne decrète à partir du 17 mars aux Français un confinement pour une durée de deux semaines au minimum sur tout le territoire pour ralentir la propagation de l'épidémie de coronavirus COVID 19

Nous devions nous retrouver à huit amis pour un repas à Vichy dans l'Allier vendredi 20 mars en soirée. Mais comme le confinement interdit désormais tout rassemblement amical entre personnes de foyers différents, il a fallu remiser au placard l'idée de ce repas jovial. Jusqu'à ce qu'Antoine, l'un des convives déçus, propose de partager "un apéro" par visioconférence. 
 


Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée. En parcourant les réseaux sociaux, il est facile de se rendre compte que l'apéro par appel vidéo connaît un fort engouement depuis le début du confinement.

Sur Facebook, une page "Premier apéro virtuel du confinement", qui compte déjà 114 000 membres ce 21 mars, a été lancée avec ce message: "Vendredi à 19.00, on se prend en photo avec son apéro et on publie sur son profil. On aura une grosse pensée pour toutes ces personnes qui prennent soin de nous". De nombreux internautes y ont partagé leurs photos de ce premier apéro virtuel. 


Un nouvel usage de la visioconférence

Il est devenu très courant en 2020 d'utiliser des applications de communication par vidéo à distance comme celles proposées par Skype, Whatsapp ou Facebook, pour prendre des nouvelles à distance de membres de notre famille ou discuter d'un plan stratégique entre collègues d'une même entreprise. Mais je dois avouer que l'idée de partager virtuellement un verre entre copains me rendait dubitatif. Le plaisir de se retrouver entre amis est de pouvoir rire à gorge déployée, de multiplier les conversations et de profiter de l'ambiance chaleureuse d'un salon où d'une terrasse d'un bar. 

Comment récréer cette atmosphère à travers un écran ? Quand l'appel vidéo sonna sur mon ordinateur à 20 heures 30, je cliqua donc avec une pointe de méfiance sur le logo vert représentant une caméra numérique. Trois fenêtres différentes sur lesquelles étaient visibles mes amis apparaissaient sur mon écran. 
 
 

On écoute chacun de manière plus attentive que d'habitude

Très vite, on se rend compte que la communication par appel vidéo à plusieurs exige de ne pas couper la parole trop souvent à chacun pour que la discussion ne vire pas à un brouhaha incompréhensible. C'est presque agréable, on s'écoute plus longuement qu'à l'habitude. Et puis au bout de quelques minutes, Laura, l'une des participantes, est émue par la situation. "C'est chouette et en même temps vraiment bizarre de passer une soirée comme ça par appel vidéo", glisse t-elle une larme au coin de l'oeil. 

Je pensais que ce pot virtuel ne se prolongerait pas au-delà d'une heure ou deux, mais le temps est passé vite autour de discussions sur la vie de chacun en confinement et il est déjà 23 heures. Il est temps pour moi de couper la discussion histoire d'être en forme pour la journée de télétravaille qui s'annonce le lendemain, une autre nouveauté dans ma vie de confiné. 

Sur le même sujet

Les + Lus