Coronavirus. Meyzieu : Philippe Pesteil, candidat LREM aux municipales, est mort du Covid-19

Philippe Pesteil, le candidat LREM aux élections municipales 2020 à Meyzieu, est décédé ce vendredi 10 avril à midi à l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon. Il avait 63 ans.

Philippe Pesteil, tête de liste LREM aux élections municipales 2020 à Meyzieu (métropole de lyon) est décédé du covid-19
Philippe Pesteil, tête de liste LREM aux élections municipales 2020 à Meyzieu (métropole de lyon) est décédé du covid-19 © P. Mesteil
La tête de liste LREM aux élections municipales de Meyzieu, dans le Rhône, est mort, ce vendredi 10 avril, à l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon. Philippe Pesteil, âgé de 63 ans, était atteint du Covid-19. Il avait d'abord été hospitalisé à Edouard-Herriot le 26 mars avant d'être transféré à l'hôpital de la Croix-Rousse où il avait été placé sous respirateur artificiel, puis en coma artificiel.

"Ce soir, nous sommes tous atterrés, attristés", a déclaré Frédéric Herlemont, candidat sur la liste de Philippe Pesteil, "c'était une belle personne, engagée", a-t-il précisé. Philippe Pesteil, ingénieur de formation continuait d'intervenir à l'INSA. Il avait aussi été syndicaliste à la CFDT. "Ces engagements l'ont poussé à faire de la politique et à rejoindre En Marche en 2017", a conclu son colistier.


Un "homme engagé"

Stanislas Guerini, délégué général d'En Marche, a lui aussi partagé sa "profonde tristesse". Il a qualifié Philippe Pesteil "d'homme engagé". "Il avait pour Meyzieu, ville dont il voulait devenir maire, une passion sans pareille", peut-on lire sur le compte Twitter du cadre d'En Marche. Contacté par téléphone, l'actuel maire de la ville, Christophe Quiniou, a exprimé sa "tristesse""Celles et ceux qui l’ont connu savent que son engagement n’avait d’égal que la fidélité à ses valeurs", a-t-il ajouté, sur les réseaux sociaux.


Plusieurs malades dans la même liste

Selon nos informations, plusieurs personnes de la liste LREM de Meyzieu ont été malades, atteints du Covid-19, dans les quinze jours qui ont suivi le 1er tour des élections municipales. Le maire évoque huit cas et aucune autre remontée de personnes malades dans les autres listes.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société élections municipales 2020 politique élections