Un couple porte plainte après le décès de leur nouveau-né dans une maternité de Bourgoin (Isère)

Un couple a porté plainte pour homicide involontaire suite au décès de leur nouveau-né après un accouchement difficile dans une clinique à Bourgoin-Jallieu, a-t-on appris vendredi 8 février.

"Selon les déclaration du père, une mauvaise utilisation des forceps lors de l'accouchement aurait comprimé le cerveau du bébé et provoqué une hémorragie interne", a rapporté le procureur de la République de Bourgoin-Jallieu, Cédric Cabut.

Une autopsie du nouveau-né, qui avait déjà été inhumé, doit être réalisée vendredi afin de confirmer les faits.

A sa naissance, le 27 janvier, le nouveau-né avait été transporté en urgence au service de réanimation d'une maternité de Lyon où il est décédé deux jours plus tard après avoir fait deux arrêts cardiaques.

"Le décès n'a pas été signalé par l'hôpital mère-enfant de Bron qui l'avait admis comme le veut pourtant la procédure", s'est étonné le procureur de la République, "nous avons perdu une semaine, et si les parents n'avaient pas porté plainte nous n'aurions pas été au courant".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers