• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Derby OL-ASSE : le Groupama Stadium et ses abords interdits aux supporters stéphanois

Fumigènes dans la tribune des supporters stéphanois / © LE PROGRES/MAXPPP/Celik ERKU
Fumigènes dans la tribune des supporters stéphanois / © LE PROGRES/MAXPPP/Celik ERKU

Interdits de stade par la Ligue de football professionnelle, les supporters de l'AS Saint-Etienne ne pourront pas non plus accéder aux abords du Groupama stadium le soir du 23 novembre pour le derby OL - ASSE. 

Par Emilie Henny

Accès au Groupama Stadium bouclé pour le derby. Vendredi 23 novembre, soir du traditionnel derby entre l'Olympique Lyonnais et L'AS Saint-Etienne, les supporters de l'équipe stéphanoise ne pourront pas se rendre aux abords du stade de Décines.

Une décision préfectorale qui intervient après la sanction de la Ligue de football professionnelle qui interdit les supporters de l'ASSE de stade pour ce match. Mais aussi, "compte tenu des graves incidents qui se sont produits les dernières années lors de rencontres entre les deux clubs."
 

Une absence que regrette l'entraîneur de l'ASSE, Jean- Louis Gassset. Le club a d'ailleurs fait appel de la sanction de la LFP. 
 
 

Périmètre de sécurité 

Pour l'événement, la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes a mis en place un périmètre de sécurité que "toute personne se prévalant de la qualité de supporter stéphanois ou se comportant comme tel" ne pourra pas franchir. 

L’accès au Groupama Stadium leur sera interdit le vendredi 23 novembre 2018 de 08h00 à 24h00 dans le périmètre suivant :

A Décines :

◦ Rue Simone VEIL ;
◦ Rue Violette MAURICE ;
◦ Les deux contre-allées Jean JAURES ;
◦ Le chemin de Montout ;
◦ La rue Marceau (entre la rue du Rambiou et la rue Sully) ;
◦ La rue de France

A Meyzieu :

◦ Rue du Rambion (entre la rue Marceau et le boulevard Mendès France).

Pétards, engins pyrotechniques ainsi que tout objet pouvant être utilisé comme projectile sont interdits par les autorités.
 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus