Les Deux Alpes : la Compagnie des Alpes va perdre l'exploitation du domaine skiable

© Les Deux Alpes
© Les Deux Alpes

La Compagnie des Alpes a annoncé qu'elle allait arrêter l'exploitation de la station de ski des Deux Alpes, où elle opérait depuis plus de dix ans.

Par AFP

La Compagnie des Alpes a annoncé mardi qu'elle allait cesser d'exploiter la station de ski des Deux Alpes, n'ayant pas été désignée pour reprendre la délégation de service public du domaine, où elle opérait depuis plus de dix ans.

Le leader mondial de l'exploitation des domaines skiables compte dix autres stations dans son portefeuille, dont Val d'Isère, Tignes ou encore les Arcs.

Il indique dans un communiqué avoir été "informé ce jour que les communes des Deux Alpes et Saint-Christophe-en-Oisans allaient soumettre à l'approbation des prochains conseils municipaux de février le choix d'un nouvel opérateur, la Saem Société touristique de l'Alpe d'Huez (Sata), en tant qu'attributaire du contrat de délégation de service public pour la construction et l'exploitation du domaine skiable des Deux Alpes".

Fin 2019, les communes en charge du domaine skiable avaient notifié à Deux Alpes Loisirs, filiale de la Compagnie des Alpes, "leur décision de résilier par anticipation, environ trois ans avant leur échéance, pour motif d'intérêt général, les trois DSP actuelles pour permettre une nouvelle mise en concurrence pour une DSP unique pour l'ensemble du domaine".

 

"40 millions d'euros" de chiffre d'affaires


La Compagnie des Alpes indique qu'elle s'était "portée candidate", soulignant toutefois que "les attendus du cahier des charges imposaient des investissements ambitieux au regard des perspectives de ce site"

"Forte de sa connaissance approfondie des enjeux de la station dont elle opère le domaine skiable depuis plus de 10 ans, Deux Alpes Loisirs a fait une proposition volontariste et responsable, de nature à poursuivre la modernisation du domaine skiable tout en assurant la viabilité de la DSP", met en avant la Compagnie des Alpes.

Le groupe, coté en Bourse, souligne que la filiale "a contribué à hauteur de 40 millions d'euros" à son chiffre d'affaires en 2018-2019. Il tient à préciser que l'activité de la saison en cours "continuera d'être assurée" par sa filiale "au moins jusqu'à la fin de l'exercice fiscal".

 


Une indemnisation à prévoir

En cas "d'approbation, cette décision n'aura pas d'impact sur la guidance (les orientations financières, NDLR) que le groupe a annoncée lors de la présentation
de ses résultats annuels
".

"Par ailleurs", souligne la Compagnie des Alpes, la perte du contrat trois ans avant son échéance "donnera lieu à l'indemnisation de Deux Alpes Loisirs pour les biens de retour et le manque à gagner conformément aux dispositions de la DSP".

Le groupe a enregistré un bénéfice net record pour son exercice 2018/2019, à 62,2 millions d'euros. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus