• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Drôme : un sursis d'un an pour la maternité de Die

La maternité de Die (Drôme) / © France 3 RA
La maternité de Die (Drôme) / © France 3 RA

L'activité de la maternité de Die sera prolongée pour un an, a indiqué le sénateur de la Drôme Didier Guillaume sur twitter le 26 juin dernier. Il en a reçu l'assurance de Marisol Touraine. La maternité devait fermer ses portes le 30 juin, sa dérogation exceptionnelle arrivant à expiration.

Par DM

 


La maternité de Die assure 130 accouchements par an. C'est la plus petite maternité de France. Le centre hospitalier auquel elle est rattachée concerne un bassin de 52 communes et 11 000 habitants. L'activité obstétrique bénéficie d'une dérogation spéciale délivrée par l'Agence régionale de santé (ARS) pour continuer à exercer sous le seuil de 300 accouchements par an. Renouvelée pour trente mois en décembre 2012, l'autorisation exceptionnelle expirait ce mardi 30 juinDepuis plusieurs mois, face à la menace de fermeture qui pèse sur cette maternité, un collectif de soutien avait vu le jour...  

Drôme : un sursis d'un an "au moins" pour la maternité de Die. Des réactions à cette annonce .... 

un sursis d'un an "au moins" pour la maternité de Die
reportage H.Chapelon, S.Hyvon - 29/6/15

Intervenants dans le reportage
1 - Anne-Sophie Simonet - Sage-femme à l'hôpital de Die
2 - Lucile Stahl - Secrétaire du collectif de défense de la maternité de Die

A lire aussi

Sur le même sujet

REPLAY. Dimanche en Politique transfrontalier : Si les Alpes m’étaient contées !

Les + Lus