Catherine Tracol, magnétiseuse : « j’avais l’impression que l’intérieur de mes mains s’ouvrait et qu’un rayon passait»

Publié le Mis à jour le
Écrit par B. Vasak
Catherine Tracol a découvert ses talents de magnétiseur lors d'un stage à l'âge de 60 ans.
Catherine Tracol a découvert ses talents de magnétiseur lors d'un stage à l'âge de 60 ans. © JEAN-LUC FLÉMAL / MAXPPP

A la tête d’une entreprise de miroiterie basée dans la Drôme, Catherine Tracol s’est découvert des talents de magnétisme à l’aube de ses soixante ans. Une révélation qui a bouleversé sa vie.

«Pas besoin de porter le chapeau de Merlin l’enchanteur sur la tête pour magnétiser» constate Catherine Tracol.

Rien ne la prédestine à emprunter cette voie. Médecine, baccalauréat scientifique, école d’ingénieur, la cheffe d’entreprise vient d’un milieu cartésien. Mais l’hiver dernier, alors qu’une amie lui propose de participer à un stage de magnétisme, c’est la révélation.

Quelque chose d’assez bluffant et intense

Première consigne de la formation : prendre une feuille de papier et la magnétiser. A ce moment, Catherine s’aventure dans un champ quasi inconnu et ne sait pas exactement comment s’y prendre pour magnétiser. Le magnétisme peut se définir comme une pratique qui consiste à utiliser des énergies et des «fluides» à des fins thérapeutiques pour apaiser les douleurs physiques par exemple.
Pour les magnétiseurs, tout le monde est doté de magnétisme à des degrés variables. Mais de nombreux médecins se montrent réticents face à une pratique non réglementée et jugée trop floue.

Catherine est sceptique. Mais elle se plie à l’exercice et au contact de la feuille de papier, elle est comme transformée : «j’avais l’impression que l’intérieur de mes mains s’ouvrait et qu’un rayon passait. J’ai vécu quelque chose d’assez bluffant et intense» constate-t-elle. Le soir même, elle ressent toujours l’énergie magnétique.

Soulager mais pas guérir

Depuis cette première expérience spirituelle, Catherine se forme et pratique chaque jour le magnétisme. Lorsqu’elle croise une personne qui présente une douleur physique, si on le lui permet, elle pose ses mains sur la zone sensible pour l'apaiser. Mais Catherine Tracol le rappelle, la finalité du magnétisme n’est pas de guérir. C’est d’ailleurs un mot tabou dans le domaine : «on peut orienter les gens vers la guérison mais philosophiquement on ne guérit pas puisqu’on n’est pas médecin» rappelle-t-elle. Aujourd’hui à la tête d’une entreprise de 7 salariés, la cheffe d’entreprise prépare doucement sa retraite. Mais une chose est sûre, l’aventure ne s’arrête pas là : «le magnétisme est pour moi un débouché évident. Cela pourrait même devenir dans les prochaines années une occupation semi-professionnelle, voire professionnelle» assure Catherine.

Catherine Tracol sera l’invitée de l’émission Vous êtes Formidables diffusée le jeudi 14 octobre à 9h.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.