Culture de cannabis dans une ancienne discothèque de la Drôme : la tête de réseau écrouée

© Gendarmerie nationale
© Gendarmerie nationale

C'est une opération dont la Gendarmerie nationale se félicite ce 17 juillet sur les réseaux sociaux. Un réseau a été démantelé entre Drôme et Rhône, entre Valence et Lyon. 25 personnes ont été interpellées, et la tête de réseau écrouée.

Par Aude Henry

C'est une belle affaire dont la Gendarmerie nationale révèle les détails ce 17 juillet sur les réseaux sociaux : un trafic de stupéfiants, basé sur "une culture industrielle de cannabis dans une ancienne discothèque" a été démantelé dans la Drôme.

Tout se joue le 2 juillet dernier : près de 350 gendarmes et policiers sont alors mobilisés entre Valence et la métropole de Lyon. Lors de cette opération de police judiciaire, 25 membres présumés du réseau de trafiquants sont interpellés de manière simultanée.

Mieux encore, "une cannabiculture industrielle est découverte dans une ancienne discothèque". Chiffre d'affaires estimé : plus de 2,7 millions d'euros depuis septembre 2017.
Lors de cette opération, les gendarmes ont également saisi plus de 460 pieds de cannabis, 47.600 € en numéraire, 2,5 kg de cannabis, 7 armes, des munitions, 7 véhicules, des biens immobiliers et le livre de compatibilité prouvant les transactions de ce trafic.

La tête du réseau a été décapitée : la gendarmerie précise que six des "principaux lieutenants, issus du grand banditisme" de ce réseau de trafic de stupéfiants, ont été écroués.
 

 

Sur le même sujet

La Poste se réorganise en Savoie et Haute-Savoie

Les + Lus