Drôme : le maire de Saoû prend le premier arrêté anti-pesticides du département

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Henny

Daniel Gilles, maire de Saoû, vient de prendre un arrêté pour interdire les pesticides à proximité des habitations et des espaces publics. 

C'est une première dans la Drôme. Le maire de la ville de Saoû, Daniel Gilles (SE), a pris un arrêté interdisant les pesticides à moins de 150 mètres des habitations et des espaces publics.  


Vingt-six communes ont pris des arrêtés 

Cette décision intervient quelques mois après l'initiative de Daniel Cueff, maire de Langouët en Bretagne qui a été le premier à prendre cette mesure. Elle est suspendue depuis le mois d'août par le tribunal administratif de Rennes, car cela ne relève pas de la compétence du maire. Malgré tout, cela a, depuis, donné des idées à plusieurs autres maires de France.Vingt-six communes ont pris des arrêtés interdisant l'épandage de pesticides de synthèse près des habitations.

Invité sur Europe 1, mercredi 4 septembre, le ministre de l'Agriculture a réagi. Pour lui, cette mesure "serait la plus grosse artificialisation des terres. Nos agriculture ne serait plus à même de fournir l’autonomie alimentaire".