La France Insoumise réunit ses militants dans la Drôme pour ses journées d'été

Du 20 au 23 août, La France Insoumise est installée dans le département de la Drôme pour ses journées d'été. Le parti de Jean-Luc Mélenchon réunit ses militants à Châteauneuf-sur-Isère pour des ateliers, conférences, débats et rencontres entre élus.
Plus d'un millier de militants se sont inscrits aux journées d'été de La France Insoumise, qui se déroulent du 20 au 23 août 2020, à Châteauneuf-sur-Isère, dans la Drôme.
Plus d'un millier de militants se sont inscrits aux journées d'été de La France Insoumise, qui se déroulent du 20 au 23 août 2020, à Châteauneuf-sur-Isère, dans la Drôme. © F. Bouyablane
Ils sont des dizaines, assis dans l'herbe au bord de l'eau, abrités du soleil sous des toiles tendues entre les arbres. L'ambiance est bucolique du côté du palais des congrès de Châteauneuf-sur-Isère, dans la Drôme. Mais durant quatre jours, le programme s'y annonce pourtant studieux.
Depuis jeudi 20 et jusqu'au dimanche 23 août 2020, La France Insoumise a choisi de s'installer, entre Romans-sur-Isère et Valence, pour ses journées d'été. Plus d'un millier de militants sont attendus sur le site pour suivre débats, conférences et ateliers.

Pourquoi Châteauneuf-sur-Isère ? L'épidémie de coronavirus et la crise sanitaire ne sont pas étrangères à ce choix de se réunir dans la campagne drômoise. Ce choix "fait écho à la volonté de la France insoumise d’organiser un événement dans les meilleures conditions sanitaires possibles. Ce lieu ouvert, dans un parc arboré, nous permettra de respecter les règles sanitaires indispensables afin de protéger la santé de toutes et tous. Un dispositif sanitaire complet et validé par la préfecture de la Drôme a été mis en place lors de cet événement" peut-on lire sur le site internet du mouvements des Insoumis.
 

Des rencontres entre figures politiques, éventuels soutiens pour 2022

 

Au programme, ce vendredi 21 août 2020, une rencontre officielle entre le leader du parti d'extrême-gauche, Jean-Luc Mélenchon, et le maire écologiste de Grenoble, Eric Piolle.
La rencontre entre les deux hommes est prévue en fin de matinée, durant deux heures selon l'entourage du chef-de-file de LFI.  Déambulation au milieu des stands et échanges en privé ne sont pas exclure.
 



Nul doute que 2022 et la présidentielle sont d'ores et déjà en pointe de mire. A Grenoble, Eric Piolle d'Europe Ecologie les Verts a été réélu lors des dernières élections municipales, grâce au soutien des Insoumis.
Mercredi 19 août, le numéro deux de La France insoumise Adrien Quatennens a appelé EELV à "clarifier leur point de vue quant à l'unité" avec la gauche. Le lendemain, le secrétaire national d'EELV, Julien Bayou,a apporté une réponse sur RTL, estimant que l'enjeu des discussions avec LFI pour une possible alliance en vue des prochaines échéances électorales était de construire "un projet clair" autour de l'écologie, pas une bataille d'étiquettes".


   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique la france insoumise europe écologie les verts