Ligue féminine de handball : "détournement de fonds" au club de Bourg-de-Péage

Bourg-de-Péage, co-leader de la Ligue féminine de handball, a subi des "détournements de fonds", a annoncé ce vendredi 22 octobre, le club drômois, promu en 2017 en première division.

"Le Bourg de Péage Drôme Handball a récemment découvert qu'il a été victime de détournements de fonds il y a quelques mois, par des personnes qui ne siègent actuellement plus au club", annonce-t-il dans un communiqué.

La veille, la maire de Bourg-de-Péage, Nathalie Nieson, avait annoncé à France Bleu Drôme avoir effectué un signalement au procureur de la République.
Le montant de la fraude n'a pas été communiqué mais il est évalué à "un peu moins de 100.000 euros" par la radio locale. Bourg-de-Péage se situe, du point de vue des moyens financiers, dans la fourchette haute du championnat dont le budget médian est de 1,8 million d'euros.

Un audit avait été ordonné par la commune devant l'incapacité de l'ancien président à présenter un bilan financier de la saison lors de l'assemblée générale de septembre, toujours selon France Bleu. Les "Abeilles" de Bourg-de-Péage sont actuellement en tête du championnat de France, à égalité de points avec les places fortes du handball français, Metz et Brest, après 5 succès en 5 journées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport faits divers justice société économie