Drôme : ils se disputent le "droit de garde", l'homme est poignardé devant sa fille

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hugo Lemonier
Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © FRED TANNEAU / AFP

Un père a été blessé à coup de couteau devant les yeux de sa fille de 8 ans, ce lundi 25 décembre, au péage des Tourettes sur l'A7 (Drôme). L'homme avait rendez-vous avec son ex-compagne pour récupérer l'enfant, avec qui il devait passer les fêtes.

Un drame a bien failli se nouer le jour de Noël, au péage des Tourettes, sur l'A7. Deux parents séparés, le père de Montélimar et la mère de Marseille, s'étaient donné rendez-vous là pour le droit de garde de leur fillette de 8 ans.

L'enfant devait rejoindre son papa pour les fêtes, mais la discussion tourne rapidement au vinaigre. La mère n'est pas seule : son oncle, sa propre mère et le compagnon de celle-ci sont aussi du voyage.

Dix jours d'ITT

L'oncle de la femme sort alors un couteau du type opinel et frappe le père de l'enfant à l'abdomen. L'homme s'écroule, tandis que les quatre autres remontent en voiture et disparaissent dans la nature. La victime ne doit la vie qu'à son blouson en cuir, si épais que la lame n'a pu atteindre son poumon.

Une fois sur place, les secours l'évacuent vers le centre hospitalier de Montélimar, où le légiste lui accordera une ITT de 10 jours.

L’enquête est confiée à la brigade motorisée de Malataverne, qui reçoit le concours de la brigade de recherche de Pierrelatte. Ce mercredi matin, la mère et la grand-mère de l'enfant sont interpelées à leur domicile dans la région de Marseille, avec l’aide des gendarmes des Bouches-du-Rhône.

Puis, l'oncle, auteur présumé du coup de couteau, se présente de lui-même à la gendarmerie. Placé en garde-à-vue, l'homme est poursuivi pour "violence avec arme ayant causé une ITT de plus de 8 jours". Les deux femmes ont été relâchées.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.