Cet article date de plus de 5 ans

Epidémie de gastro-entérites à Vif (Isère): la Métro de Grenoble espère un retour à la normale au plus tôt jeudi

Ce lundi 21 mars au matin, le maire de Vif était très remonté: "Je n'ai aucun retour ni de l'ARS ni de la Métro!". A midi, la Métro envoyait finalement un communiqué indiquant "un retour à la normale au plus tôt jeudi". 
12h45, un courrier électronique de Grenoble Alpes Métropole tombe dans la boîte mail de France 3 Alpes. Soit quelques minutes après la diffusion de l'interview du maire de Vif. Guy Genet y exprimait son amertume, se sentant bien seul face à des concitoyens inquiets, voire agressifs. Il déplorait ne pas avoir de nouvelles ni de la Métro, ni de l'ARS

Interview
durée de la vidéo: 00 min 27
Guy Genet le maire de Vif

Des nouvelles, en voilà! Dans son communiqué, la Métro indique que "toutes les mesures nécessaires au rétablissement d'une eau conforme et de qualité ont été prises". "En attendant un retour à la normale envisagé au plus tôt jeudi (sous réserve d'accord avec l'Agence Régionale de Santé), les habitants ont pour consigne de ne pas consommer l'eau du robinet."

Le texte intégral du communiqué

Epidémie de gastro-entérite à Vif : la Métro annonce un retour à la normale au plus tôt jeudi


La Métro confirme que France 3 Alpes annonçait dès dimanche: la contamination microbiologique de la source de l'Echaillon, qui alimente Vif et les Saillants-du-Gua. La Métro souligne que seules ces zones sont concernées sur tout le territoire de Grenoble Alpes Métropole. 

Reportage Xavier Schmitt, Franck Céroni et Virginie Muamba
durée de la vidéo: 01 min 36
La pollution de l'eau à Vif

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé environnement société