Les gendarmes de l’Allier et du Puy-de-Dôme mettent en garde contre le gang des « bitumeurs irlandais ». Déjà signalés sur les communes de Vaux, Bizeneuille et Terjat, dans l’Allier, ils proposent à leurs proies des travaux de goudronnage. Au final : facture salée, travaux bâclés et intimidation. 

Ils ont un fort accent anglo-saxon et proposent aux habitants, souvent des personnes âgées, de goudronner leur propriété à des tarifs imbattables. « Les bitumeurs irlandais » sont de retour en Auvergne. Les gendarmes de l’Allier et du Puy-de-Dôme ont lancé un appel à la vigilance sur leur page Facebook. « Entre le 24 avril 2017 et le 25 avril 2017, des démarcheurs ont été signalés sur les communes de Vaux (03), Bizeneuille (03) et Terjat (03) » indique la gendarmerie.



Leur mode opératoire semble bien rodé : sous prétexte de vouloir « écouler un surplus de goudron qui leur serait resté sur les bras à la suite d'un chantier terminé non loin » ils proposent à leur victime de « conclure le marché sur le champ, sans passer par un devis ».
La prestation s’avère de piètre qualité et la note particulièrement salée précise la gendarmerie qui met également en garde contre ce gang des « bitumeurs irlandais » qui « ne sont pas des tendres et savent jouer des pectoraux pour impressionner leurs "clients" mécontents ».
La gendarmerie invite les habitants et, tout particulièrement, les personnes âgées à refuser ces travaux et à « relever les renseignements relatifs au(x) véhicule(s), aux individus » et à appeler, sans attendre, les forces de l’ordre.