Eté 2022, quel est le bilan pour les hébergements touristiques en Auvergne

Publié le
Écrit par Cyrille Genet .

Les hébergements touristiques en Auvergne-Rhône-Alpes comme les hôtels, les campings et les villages vacances ont retrouvé au cours de l’été 2022 leur clientèle, elle a même progressé de 5,1 % par rapport à 2019, dernière année de référence avant la crise du Covid. Le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire et le Cantal en ont profité, seul l’Allier accuse un léger recul.

L’INSEE, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques a publié jeudi 1er décembre le bilan en France de la fréquentation touristique, vue à travers les nuitées enregistrées entre les mois d’avril et de septembre. Comparé à l’été 2019, le dernier n’ayant pas été affecté par la crise du Covid, l’été 2022 affiche un bilan positif pour la France entière qui enregistre une hausse de 2,3 %, et la région Auvergne-Rhône-Alpes fait mieux avec une progression de 5,1%.

Sur les 3 marches du podium auvergnat, la Haute-Loire arrive largement en tête avec une progression de 7,1 % (mais seulement 667 188 nuitées), suivie par le Cantal et ses 5,7% de progression pour 843 128 nuitées et le Puy-de-Dôme à 4,8 % de progression (en détenant le record de nuitées : 2 866 822). Seul l’Allier affiche un recul de 0,8 % avec 924 811 nuitées.

Par type d’hébergement et par département, les vacances au camping ont le plus progressé dans le Cantal avec + 22,7 %, au détriment sans doute des nuits à l’hôtel (- 13,6 %). Forte progression aussi dans les campings du Puy-de-Dôme et de la Haute-Loire (13,7 et 12 % respectivement). L’hébergement hôtelier s’est légèrement maintenu dans le Puy-de-Dôme (+ 0,5 %) mais il a reculé dans l’Allier de 5,4 % et 0,6 % en Haute-Loire. Enfin dans les résidences hôtelières et de tourisme, les villages vacances, les maisons familiales et les auberges de jeunesse, la Haute-Loire enregistre la plus forte progression (10,4) devant l’Allier (6,4), le Cantal (5,9) alors que le Puy-de-Dôme recule de 3 points.

En élargissant son regard à toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’INSEE note que "Les clients étrangers des hôtels viennent principalement de l’Union Européenne (Belgique, Allemagne, Pays-Bas), de Suisse et du Royaume-Uni et c’est l’hôtellerie haut de gamme qui enregistre les plus fortes hausses".

Dans la région, "l’hôtellerie de plein-air reste, à l’été 2022, le premier mode d’hébergement touristique", surtout grâce à la présence des Français.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité