Frédéric Dupuis : de l'art de buller... pour l'art

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Fallas

Au centre aqualudique de Brioude, une nouvelle recrue du club de natation intrigue. Frédéric Dupuis est entraîneur et, à ses heures perdues, il bulle... ou plutôt fait des bulles, qu'il photographie et expose ensuite.

A l'heure où les eaux de la piscine se calment, Frédéric Dupuis explore l'univers qu'il préfère, celui des bassins et leurs eaux chlorées. Alors seulement, il peut se permettre d'y buller, ou plutôt d'y faire des bulles jusqu'à obtenir LE cliché recherché.

Un travail qui n'y paraît pas, mais qui nécessite un peu d'entraînement. De la technique de la bulle parfaite à la coordination nécessaire pour la faire, rester au fond du bassin et prendre la photo, il a fallu à Frédéric du temps et de l'expérience.

Frédéric Dupuis a écumé les piscines de la région au gré de ses contrats d'entraîneur (Clermont-Ferrand, Saint-Etienne et Briouode). Car ce sont bien les piscines qui lui plaisent. Pas l'eau, ni la mer, mais bien les piscines, leur carrelage, leurs couleurs et leur lumière...

C'est dans celle de Clermont Ferrand, où il a passé douze ans, que l'idée de développer et d'exposer ses photos lui est venue. Aujourd'hui à Brioude, il expérimente et met en bulle des personnes.

Frédéric Dupuis ne se lasse pas. Comme pour tous les nageurs, faire des bulles est naturel. Les photographier est bien plus inattendu. Après quinze ans d'expérimentation, sa douce folie s'expose sans complexe, sur les murs de la piscine de Brioude; une bulle d'évasion dans un lieu commun.
durée de la vidéo: 01 min 33
A la piscine de Brioude, Frédéric Dupuis fait des bulles... et les expose

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.