Le grappling fight, c'est un mélange de lutte, de judo et de boxe pied-poing. C'est aussi la version autorisée du MMA (arts martiaux mixtes) interdit en France. Cyrille Diabaté, l'un des premiers français à combattre en cage aux Etats-Unis, a animé un stage de ce fameux grappling fight à Ceyrat.

Être réaliste et le plus efficace possible, voilà le message principal de Cyrille Diabaté lors de ce stage de Grappling Fight. Plusieurs fois Champion du monde de boxe thaï Cyrille Diabaté a été un des premiers français à combattre en cage à l'UFC, l'organisation phare du MMA aux Etats-Unis. Autorisant notamment les frappes au sol, les compétitions de MMA ou arts martiaux mixtes sont encore aujourd'hui interdites en France.

Les arts martiaux ont été créés pour le réalisme et pour l'efficacité. Alors on est des sportifs, mais il faut que ça reste réaliste. Cyrille Diabaté


Fort de cette expérience acquise au combat, Cyrille Diabaté est donc aujourd'hui instructeur en Seine-Saint-Denis. Après les percussions, c'est l'heure du combat au sol. Le grappling fight, rattaché à la Fédération Française de Lutte, n'autorise pas les frappes au sol et se pratique donc sur un tapis de lutte, et pas dans une cage. Mais cela ne change rien à la recherche constante d'efficacité.
Reportage : Laurent Pastural, Olivier Martinet. Montage : Didier Robert. Intervenants : Sylvain Souchon (Team Vulcan), Julien Bousquet (Team Vulcan), Cyrille Diabaté (Snake Team)