Cet article date de plus de 4 ans

À Grenoble, une fresque en braille pour bousculer les préjugés

Le graffeur The Blind ainsi que des élèves malvoyants de Grenoble ont présenté une fresque en braille. L’occasion de montrer qu’eux ont aussi peuvent «vivre la vie du bon côté».
© France 3 Alpes
Cette fresque a ceci de particulier qu’elle a plusieurs niveaux de lecture. Des images sont contrastées et une plaque en plexiglas est apposée par-dessus. Et puis une phrase, imaginée par les élèves malvoyants de cette classe d’inclusion scolaire, écrite en gros caractère braille: "Vis la vue du bon côté".

Ces mots ont émergé, après plus d’un an de réflexion avec le rappeur nantais, The Blind. Une invitation au décodage qui demande un effort de compréhension au spectateur. "J’ai voulu me moquer de ces gens qui pensent avoir tout dans leur main. Les dérouter avec ce jeu entre visibilité et invisibilité", explique-t-il.

Une petite provocation qui n’a rien de gratuit. Elle permet à ces adolescents de mieux apprivoiser cette langue et encore mieux se l’approprier.

Le reportage de Jean-Christophe Solari, Dominique Bourget et Philippe Caillat
durée de la vidéo: 01 min 53
Une fresque en braille

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
peinture culture art société