• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Haute-Loire : la filière des fruits rouges se porte bien

La cueillette des fruits rouges s'effectue à la main. / © Gérard Rivollier
La cueillette des fruits rouges s'effectue à la main. / © Gérard Rivollier

Dans le département, la culture des fruits rouges est devenue une activité agricole à part entière. Une filière en plein essor.

Par AM.

Dans cette exploitation agricole d’Yssingeaux, ils sont une trentaine à s’activer pour récolter les fraises, les framboises et les groseilles. Des travailleurs saisonniers venus de toute la France mais aussi de Pologne.

Ici, les fruits rouges sont cultivés sous serre, sous forme de jardins suspendus. Cela facilite la cueillette et améliore la qualité des fruits.

Cette année, 80 tonnes de fraises, framboises et groseilles sont récoltées.

Une filière qui ne connaît pas la crise


Au total, ils sont une quarantaine dans le département à produire des fruits rouges. La filière se porte bien puisqu’elle représente un chiffre d’affaire de 6 millions d’euros contre 3 millions il y a dix ans. A l’époque, moins de 400 tonnes de fruits étaient produites. Plus de 1.000 sont récoltées aujourd’hui.

En Haute-Loire, la filière ne connaît pas la crise puisque le département est l’un des premiers producteurs de fraises et de framboise de l’hexagone.

La récolte des fruits rouges
Reportage : Gér'ard Rivollier, Matthias Julliand et Dominique Layerloup. Intervenants : Amandine, Saisonnière ; Jacques Jouve, Producteurs de fruits rouges ; Denis Chirouze, Directeur GIE "Fruits rouges des monts du Velay".

 

Sur le même sujet

Le plus gros camion du monde

Les + Lus