Accident de tracteur en Haute-Loire : deux morts dont un enfant de 12 ans

Lundi 6 juillet, à Rosières, en Haute-Loire, un accident de tracteur a fait deux morts, le conducteur  de 54 ans et son passager de 12 ans. Le conducteur aurait perdu le contrôle de son véhicule dans un pré en pente. Une enquête devra déterminer les circonstances précises du drame.
 

A Rosières, en Haute-Loire, un accident de tracteur s’est produit lundi 6 juillet, en fin d’après-midi. Le conducteur et son passager, un garçon de 12 ans ont été tués dans le retournement accidentel de l’engin. Alertés vers 17h30, les pompiers et l'équipe médicale du Samu de la Haute-Loire n'ont pu maintenir en vie les victimes, écrasées sous le poids du tracteur, avant de décéder des suites de leurs blessures. Âgé de 54 ans, le conducteur aurait vraisemblablement perdu le contrôle de la machine dans un pré en pente mais les circonstances exactes de l'accident restaient encore à déterminer, selon la préfecture.

Une autopsie dans les prochains jours

Sur place, les sapeurs-pompiers de Rosières et du Puy-en-Velay sont intervenus. Ils étaient environ 18. Rodolphe Part, vice-procureur de la République du Puy-en-Velay, indique : "Un examen de corps, qui diffère d'une autopsie, aura lieu dans les prochains jours. Il sera pratiqué à l'institut médico-légal de Saint-Etienne. Une expertise du tracteur va avoir lieu. Elle sera faite par une expert en accidentologie ou en machines agricoles". Il précise qu'il n'y a pas de lien de parenté entre le conducteur et le passager. Une enquête, confiée à la brigade de gendarmerie du Puy-en-Velay, devra détermininer les circonstances exactes de cet accident.
 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité