La Chaise-Dieu : comment éduquer ses enfants à la musique classique ?

Un stage pour les enfants de 4 à 12 ans est organisé toute la semaine du Festival de la Chaise-Dieu du 26 au 30 août. Un moyen de sensibiliser le jeune public à la musique classique et traditionnelle. / © Aurélie Albert / France 3 Auvergne
Un stage pour les enfants de 4 à 12 ans est organisé toute la semaine du Festival de la Chaise-Dieu du 26 au 30 août. Un moyen de sensibiliser le jeune public à la musique classique et traditionnelle. / © Aurélie Albert / France 3 Auvergne

Écouter de la musique classique n'est pas toujours quelque chose d'inné chez les enfants. Ça s'apprend et ça se travaille. Au Festival de la Chaise-Dieu, en Haute-Loire, on essaye d'intéresser les enfants à cet art de différentes manières. 

Par Aurélie Albert

La musique classique, c'est un truc de vieux. Combien de fois avez-vous entendu cette phrase ? Ou même l'avez-vous pensé ? Mais finalement, comme toute musique, tout est une question d'émotions. Les enfants, aussi, ont leur place dans cet univers. Et il y a plusieurs techniques pour les sensibiliser. Au Festival de la Chaise-Dieu, en Haute-Loire, justement, mercredi 28 août, c'est la journée des familles et des enfants. Un programme particulier a été mis en place pendant le festival. 

Dès 11 heures, la journée commence avec un concert dans l'abbatiale Saint-Robert : la 40e symphonie de Mozart. Un concert pas comme les autres, car il est commenté par Pauline Lambert, musicologue et chroniqueuse sur Radio classique. L'occasion de découvrir les instruments d'un orchestre, le compositeur autrichien, et la construction de la 40e symphonie, avec l'orchestre symphonique de Rouen et son chef, Ben Glassberg. 
 
 

"Il ne faut pas trop parler, il faut faire"

Quelques heures plus tard, je me dirige vers la salle polyvalente de la Chaise-Dieu. C'est ici que le stage pour les enfants se déroule. Toute l'après-midi, les enfants vont découvrir la musique traditionnelle aux sons de l'accordéon et de la cornemuse. "La musique classique, c'est quelque chose qui porte l'âme. Je viens avec un enfant de 4 ans et demi et un bébé de 6 mois. Une manière de s'imprégner des instruments de musique et de leurs vibrations. On pratique des instruments de musique, comme le piano. On écoute des CD, on lit des livres comme Pierre et le loup qui éduque dans ce sens-là. On essaye de participer à des petits concerts à l'air libre", explique Marlène Fournerie, mère de famille. 
 

Découverte de musique, des instruments, et même des danses, c'est l'objet de ce stage qui dure toute une semaine pour les enfants de 4 à 12 ans. Une manière pour les enfants de se familiariser avec la musique traditionnelle. "Il ne faut pas trop parler, il faut faire. Quand on parle de musique classique, ça ne parle pas aux enfants. Alors pour les intéresser, il faut passer par les instruments, écouter des œuvres qui stimulent leur imaginaire ou qui imitent les animaux, qui font penser à un paysage. Plus ils en entendent tôt, plus ils seront sensibilisés à ça. Il y a aussi des ateliers d'éveil dans les écoles de musique", évoque Stéphanie Vouillot, une des professeures de musique.
C'est la 6e année que le Festival de la Chaise-Dieu organise ces stages de musique. Vendredi, à 18 heures, la vingtaine d'enfants fera une représentation dans l'auditorium Cziffra. 

La musique classique racontée 

En attendant le concert de vendredi, dans l'auditorium, se tient un autre type de concert, mais toujours dirigé vers les enfants. "Le rêve d'Ariane" avec le Quatuor Alfama et raconté par la comédienne, Delphine Veggiotti.
L'histoire commence avec Ariane, une petite fille qui s'endort près de son cerisier et qui se met à rêver. Elle nous emmène alors dans un voyage à travers le temps à la rencontre de « Papa » Haydn, de son ami Mozart, de Beethoven, de Schubert, de Debussy… Ou même des compositeurs actuels qui ont écrit pour des quatuors à cordes. De manière ludique tintée de notes d'humour, la musique est racontée simplement devant un public fasciné. 
 

"Nous, en ayant des enfants, on a eu l'idée de faire des spectacles pour eux. On sort du côté pointu ou spécialiste, parfois complexant de cette connaissance du répertoire. On peut aborder la musique d'une manière plus accessible, simple, et émotionnelle, explique Elsa De Lacerda, violoniste dans le Quatuor. Nous faisons seulement des extraits musicaux. Il s'agit de mettre des mots sur la musique, et de leur permettre d'entrer dans notre univers"
"La fiction est importante dans la musique classique, il faut être dans l'interaction, avoir des ouvertures pour que ce soit un réel échange", ajoute la comédienne qui joue Ariane pendant le concert, Delphine Veggiotti. 

Quelle que soit l'approche, la musique classique ne s'adresse pas uniquement aux adultes ou aux personnes âgées, comme on pourrait le croire. Les enfants et adolescents aussi ont leur place dans cet univers de compositeurs. Tout est une question d'imagination et de créativité. 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus