En Haute-Loire, une maison touchée par un tir de chasse

Publié le
Écrit par Stéphanie Vinot .

Mercredi 14 septembre, une maison a été touchée par une balle à Retournac en Haute-Loire.Une partie de chasse avait lieu à proximité. Une plainte a été déposée.

La balle s’est nichée dans un mur au-dessus de la fenêtre d’une chambre d’enfant. « Elle aurait pu tuer mes enfants ou moi », confie d’une voix lente la propriétaire de la maison qui ne souhaite pas donner son nom. « Quand on est maman, il y a plein de choses qui passent par la tête quand on voit un impact de balle au-dessus de la chambre de ses enfants. »

Mercredi 14 septembre 2022 en début d’après-midi, une balle a touché une maison dans le hameau de la Bastide à Retournac en Haute-Loire. Les habitants de la maison étaient présents. Un groupe de chasseurs étaient à proximité. « J’ai entendu un coup de feu, peut-être deux. Je ne me souviens plus. Nous avons l’habitude d’entendre tirer », se souvient l’habitante des lieux. « Mon conjoint m’a dit sur le ton de la plaisanterie : "ils tirent vraiment proche, tu ne devrais pas rester près de la fenêtre, tu vas te faire tirer dessus !" »

Balle écrasée

Quelques instants plus tard, en faisant le tour de la maison, elle découvre l’impact sur le mur. « C’est un gros trou bien rond, bien net ». Et une balle sur le sol. «  Je ne l’ai pas reconnue, car je n’y connais absolument rien. Ce sont les gendarmes qui m’ont expliqué que c’était une balle écrasée par l’impact contre la surface du mur. »

La propriétaire  de la maison en est quitte pour une grosse frayeur. Et un brin de colère. « Nous n’oublierons pas. Le trou est toujours visible. On ne peut pas comparer avec des accidents où il y a des blessés mais cela aurait pu être dramatique et c’est inadmissible. Il faut que les gens réalisent, chasseurs ou non, que certaines choses ne devraient pas arriver. Il y a des précautions à prendre. »

La gendarmerie s’est déplacée sur place. Une plainte a été déposée. La société de chasse présente au moment des faits était en règle. Une dizaine de chasseurs participaient à cette sortie. Leurs auditions sont en cours. L’enquête se poursuit.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité