Haute-Loire : 5 personnes hospitalisées après de multiples piqûres d’insecte

Sur la commune d’Espaly-Saint-Marcel, en Haute-Loire, 5 personnes ont été transportées au centre hospitalier du Puy-en-Velay ce dimanche 19 juillet. Elles souffraient de multiples piqûres d’insectes de type hyménoptère (abeille, guêpe, frelon…). Parmi elles, un bébé de 2 ans.

En Haute-Loire, les pompiers ont pris en charge 5 personnes victimes de piqûres d'insecte.
En Haute-Loire, les pompiers ont pris en charge 5 personnes victimes de piqûres d'insecte. © Aurelien Morissard / MAXPPP
L’incident s’est produit ce dimanche 19 juillet aux alentours de 11 heures. Alors qu’elles effectuaient des travaux de récupération de bois au haras d’Ors, sur la commune d’Espaly-Saint-Marcel (Haute-Loire), 3 personnes ont dû être prises en charge par les pompiers après de multiples piqûres d’insecte de type hyménoptère, c’est-à-dire des abeilles, des guêpes ou bien des frelons. Il s’agissait d’un homme et une femme d’une trentaine d’années et d’un bébé de 2 ans. D’après les premières constatations effectuées par les pompiers sur place, l’état des personnes piquées ne serait pas alarmant mais elles ont malgré tout dû être médicalisées en raison d’antécédents d’allergies.

Un risque d'allergie

Les 3 victimes ont été transportées au centre hospitalier du Puy-en-Velay. Ces événements ayant provoqué un mouvement de panique au sein du haras, 2 autres personnes se sont ensuite présentées pour des piqûres similaires, toujours selon les secours. Elles ont, elles aussi, été hospitalisées. Au total, une dizaine de pompiers en provenance de la caserne du Puy-en-Velay ont été mobilisées pour leur porter assistance. En effet, les réactions allergiques aux piqûres d’hyménoptères peuvent être très dangereuses, voir même mortelles. En cas d’antécédents allergiques, il est recommandé d’éviter au maximum ces insectes.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter