Haute-Loire : un trentenaire gravement intoxiqué au monoxyde de carbone en bricolant, sa femme elle aussi hospitalisée

Photo d'illustration / © Guillaume Bonnefont / Max PPP
Photo d'illustration / © Guillaume Bonnefont / Max PPP

Un couple de trentenaires a été intoxiqué au monoxyde de carbone ce 6 février lors de travaux de rénovation à Brives-Charensac (Haute-Loire), tout près du Puy-en-Velay. L'homme a été transporté en urgence absolue à l'hôpital du Puy, sa compagne est quant à elle plus superficiellement intoxiquée.

Par Valentin Pasquier

Un homme âgé de 34 ans a été transporté en urgence absolue au centre hospitalier du Puy-de-Velay (Haute-Loire) ce 6 février après avoir été intoxiqué au monoxyde de carbone.

Le trentenaire a été retrouvé inconscient vers 12h30 par sa compagne alors qu'il effectuait des travaux de rénovation dans un bâtiment de Brives-Charensac, situé dans la rue Saint-Vosy. La femme, âgée de 32 ans, légèrement intoxiquée elle aussi, a elle aussi été transferée à l'hopital en vue d'examens.
 

Une intoxication liée à une scie thermique

Selon les premières constatations, l'intoxication pourrait être due à la manipulation d'une scie à béton fonctionnant avec un moteur thermique. L'homme, qui se trouvait dans un espace clos, pourrait ainsi avoir été exposé trop longtemps aux émissions rejetées par la machine. Sa compagne a inhalé plus brièvement l'atmosphère toxique de la pièce, avant d'appeler les secours.

Les pompiers rappellent qu'il est formellement déconseillé d'utiliser des outils à moteur thermique à l'intérieur ou d'aérer énormément la pièce, à défaut de pouvoir bricoler à l'extérieur.

Sur le même sujet

Les + Lus