Le fils d'Haroun Tazieff sur les traces de son père, il dévoile les mystères des volcans d'Auvergne au grand public

Depuis près de vingt ans, le fils naturel d'Haroun Tazieff poursuit le travail de son père auprès des volcans. Tout comme le célèbre volcanologue, Frédéric Lavachery étudie la volcanologie, et mène des conférences en Auvergne pour partager son savoir.

Frédéric Lavachery suit décidément les traces de son illustre volcanologue de père. Il donne des conférences et arpente les plateaux du Mézenc depuis plus de vingt ans. Ainsi, ce charpentier de métier veut raviver la mémoire d'un des premiers vulgarisateurs du volcanisme.

L'une de ses conférences, il la donne dans une librairie du centre-ville du Puy-en-Velay, en Haute-Loire, sur le fameux Rocher Aiguilhe qui trône au milieu de la ville : un relief volcanique de plus de 80 mètres de haut. Vu du ciel, il a inspiré les bâtisseurs catholiques, vu du sol il laisse imaginer la puissance des forces tectoniques.

Frédéric Lavachery aime évoquer, comme son père Haroun Tazieff avant lui, les énigmes de la terre en éruption : "Il avait une approche du volcan comme le médecin de famille a une approche de son malade. C'est-à-dire qu'il faut le voir souvent, le palper régulièrement avec des instruments, etc. Mais rien ne remplace l'expérience active du volcan actif".

Les volcans en héritage

Le conférencier poursuit à sa façon l'œuvre d'Haroun Tazieff, en partageant son savoir au plus grand nombre, et il trouve son public, comme l'explique Bruno Mestre, jeune historien passionné d'histoire locale, "Il ajoute une dimension qu'on ne trouve pas ailleurs dans le domaine scientifique, une dimension mythologique, symbolique. En faisant ce mélange il est passionnant, et cela nous ouvre des perspectives formidables".

À travers ses conférences, mais aussi l'association "Les amis d'Haroun Tazieff", dont il est membre, Frédéric Lavachery consacre sa vie à la mémoire de son père qu'il a appris à connaître en récupérant ses archives. "Il se trouve que ce père laisse une œuvre qui mérite vraiment de ne pas être oubliée, et qui mérite d'être inscrite dans les enjeux de ce siècle notamment pour l'éducation de la jeunesse", raconte-t-il.

Ce passionné de géologie et de volcanisme expérimental poursuit sa mission depuis plus de vingt ans, au nom de son père précurseur controversé de la science des volcans. Il sera en conférence à Brioude le 19 juillet prochain.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité