METEO La vigilance orange pour crue toujours en cours en Haute-Loire et dans le Puy-de-Dôme

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Fallas

Depuis vendredi 12 juin, un épisode pluvieux très important a causé de nombreuses inondations en Haute-Loire et dans le Puy-de-Dôme. Malgré une accalmie, les risques de crue restent très importants dans ces deux départements samedi, en particulier sur le Haut-Allier et l'Allier Brivadois.

En Haute-Loire, le pic des précipitations a eu lieu dans la soirée de vendredi. Météo-France avait émis un bulletin d'alerte orange pluie-inondation et crues pour ce département quelques heures plus tôt. Effectivement les dégâts ont été importants, en particulier sur les secteurs du Puy-en-Velay, de Rosières et de Saint-Julien-Chapteuil, même si il n'y a eu aucune victime.

Samedi 13 juin, l'Allier Brivadois et le Haut-Allier restent en vigilance orange pour crues, tous les autres cours d'eau du département étant repassés en vigilance jaune, même si de nouvelles pluies orageuses sont prévues dans la journée. Cette vigilance concerne donc aussi des communes du Puy-de-Dôme, comme Brassac-les-Mines, Jumeaux et Auzat-la-Combelle. Le pic de crue est attendu pour ce samedi, vers 12h00.

Plus de 500 interventions des sapeurs-pompiers

En 24 heures, les sapeurs-pompiers de Haute-Loire ont effectué 470 interventions mobilisant 150 personnels, notamment pour des locaux inondés ou des bouches d'égouts qui ne s'évacuaient plus sous la quantité d'eau. Samedi matin, une vingtaine d'interventions avaient déjà eu lieu pour gérer les suites de ces inondations. Dans le Puy-de-Dôme aussi, une quarantaine d'interventions pour les mêmes raisons

Pour comprendre l'intensité du phénomène, il faut savoir que plusieurs records de pluviométrie ont été battus : la station de Chadrac a vu son record historique dépassé de 50%, avec 144 mm en 24h. Et à Landos, point le plus touché du département, 168 mm sont tombés en 24h, dont 144 en 12h à peine. 

Au niveau des transports, cela a eu des conséquences en Haute-Loire. Le réseau routier national (RN88 / RN102) n'a pas été affecté, mais certaines routes départementales avaient été coupées dès hier. Au niveau SNCF, le trafic est actuellement interrompu sur la ligne Le Puy-Firminy-Saint-Étienne, suite à un éboulement dans le secteur de Vorey, mais des bus de remplacement ont été mis en place et assurent les mêmes dessertes.