A l’occasion de la journée internationale des migrants, ils étaient des centaines ce dimanche matin à se retrouver place du Clauzel au Puy-en-Velay. L’objectif: que la préfecture régularise les situations d’une dizaine de familles.

Le collectif de soutien aux demandeurs d’asile RESF 43, le collectif de l’ "Appel du Mezenc" et Nuit debout 43, et des citoyens ont voulu lancer un appel ce dimanche. Sur la place du Clauzel au Puy-en-Velay, ils sont venus de tout le département : Yssingeaux, Sainte Florine, Brioude, Laussonne, Saint Julien Chapteuil et même de Clermont-Ferrand.

Deux mois après "l’Appel du Mezenc" qui avait emmené plus de 2000 personnes sur le toit du département, les comités de soutien aux migrants relancent un appel : donner des papiers aux familles de migrants dans le département. Elles sont au nombre de 12. "Il n’y a pas de raison, vu que ces familles sont là depuis des mois voire des années pour certaines, qu’elles n’aient pas le droit de continuer à vivre ici, explique Olivier Belhomme, co-fondateur de la maison d’édition le poisson soluble. Aujourd’hui ces familles sont dans un statu quo sans savoir ce qu’elles vont devenir. Elles n’ont pas de papiers, elles ne peuvent pas travailler".

Malgré un rendez-vous en préfecture mercredi dernier, les comités de soutien attendent davantage. D’autres rassemblements sont attendus.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité