Sidaction : en Haute-Loire, un camion pour sensibiliser les toxicomanes au sida

En Haute-Loire à bord du camion créé pour prévenir les toxicomanes des risques de sida, une éducatrice et une infirmière distribuent conseils et matériels. / © E.Monnier
En Haute-Loire à bord du camion créé pour prévenir les toxicomanes des risques de sida, une éducatrice et une infirmière distribuent conseils et matériels. / © E.Monnier

Le Sidaction a 25 ans. En Haute-Loire depuis 2017, un camion de prévention sida sillonne les routes du département. Trois fois par semaine, une équipe mobile part informer les usagers de drogue sur les risques de contracter le VIH . Le camion permet de rencontrer les personnes les plus isolées.
 

Par Valérie Mathieu

Sur les routes de Haute-Loire, le camion prévention sida part à la rencontre des toxicomanes les plus fragiles et les plus isolés.
A son bord, une infirmière et une travailleuse sociale. Elles s’arrêtent dans des lieux discrets. Elles connaissent bien les drogués de leur secteur et leur signalent leur présence par téléphone. Elles distribuent du matériel de dopage à usage unique.

Camille Giband, éducatrice spécialisée ne prétend pas lutter contre la drogue mais veut éduquer les usagers : "Des consommateurs il y en a toujours eu, il y en aura toujours. On veut réduire les risques liés à ces pratiques pour les toxicomanes et pour le reste de la population… proposer du matériel et proposer des endroits où jeter ce matériel souillé pour éviter les contaminations, c’est important."

Un dispositif adapté aux zones rurales

Camille Giband et sa collègue Camille Strozzini, infirmière, reçoivent les consommateurs de drogue sans jugement et de façon anonyme. Elles peuvent également réaliser un test qui permet de détecter rapidement les virus du sida et de l’hépatite C.

Après deux ans, ils sont de plus en plus nombreux à venir dans le bus. L’idée d’aller à la rencontre des toxicomanes semble fonctionner. A la campagne peut-être encore plus qu’en ville, faire soi-même le premier pas pour s’informer sur les risques du sida est peut-être plus difficile.  
 

Permanences hebdomadaires du camion de prévention

  • Monistrol-sur-Loire : mercredi de 14 à 16 heures
  • Sainte-Florine : jeudi de 10h30 à 12h30 
  • Brioude : jeudi de 14h à 16 heures
  • Chambon-sur-Lignon : vendredi de 14 à 16 heures 

Pour contacter l'équipe mobile : 07 87 21 71 26
Pour contacter le Caarud La Plage (Centre d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour les usagers de drogue) : 04 71 04 94 47

Sur le même sujet

Lyon : le procès d'un militant anti-pub, est reporté au 2 juin

Les + Lus