• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Tennis féminin : Marion Bartoli jette l’éponge

Après avoir mis un terme à sa carrière en 2013, Marion Bartoli, la joueuse de tennis originaire de Haute-Loire, avait annoncé en décembre 2017 son grand retour dans le circuit professionnel. Mercredi 13 juin, elle a finalement jeté l’éponge en raison de douleurs à l’épaule. / © TIMOTHY A. CLARY / AFP
Après avoir mis un terme à sa carrière en 2013, Marion Bartoli, la joueuse de tennis originaire de Haute-Loire, avait annoncé en décembre 2017 son grand retour dans le circuit professionnel. Mercredi 13 juin, elle a finalement jeté l’éponge en raison de douleurs à l’épaule. / © TIMOTHY A. CLARY / AFP

Après avoir mis un terme à sa carrière en 2013, Marion Bartoli, la joueuse de tennis originaire de Haute-Loire, avait annoncé en décembre 2017 son grand retour dans le circuit professionnel. Mercredi 13 juin, elle a finalement jeté l’éponge en raison de douleurs à l’épaule.

Par K.T.

« A mon grand désarroi je dois malheureusement arrêter ma tentative de come-back. En effet l'augmentation nécessaire des doses d'entraînement pour tenter de retrouver mon meilleur niveau, entraîne des douleurs à nouveau à mon épaule droite ». C’est par ces mots postés sur son compte twitter que Marion Bartoli a annoncé qu’elle avait décidé de renoncer à son retour dans le circuit professionnel du tennis féminin.


Celle qui avait mis un terme à sa carrière en 2013, juste après sa victoire à Wimbledon, indique que ses douleurs « deviennent incompatibles avec une reprise au plus haut niveau ».

La joueuse aurait-elle pour projet de devenir entraîneur ? C’est ce qu’elle laisse entendre. « Je vais maintenant prendre le temps de la réflexion pour étudier les différents projets professionnels qui s'offrent à moi. Néanmoins j’ai un profond désir de transmettre ce que le haut niveau m’a appris, et je désire donc m’investir dans l’entraînement d’un ou d’une joueuse pour l’aider à exploiter au maximum son potentiel".


-

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus