VIDEO. Haute-Savoie : la sous-préfecture de Saint-Julien-en-Genevois ravagée par les flammes, Marlène Schiappa se rend sur place

Publié le Mis à jour le
Écrit par Joane Mériot

Un incendie s’est déclaré ce jeudi 19 mai au matin à la sous-préfecture de Saint-Julien-en-Genevois, en Haute-Savoie. Auncun blessé n'est à déplorer mais les dégâts matériels sont considérables. La ministre Marlène Schiappa se rend sur place dans l'après-midi.

Ce jeudi 19 mai aux alentours de 8h30, un incendie s’est déclaré à la sous-préfecture de Saint-Julien-en-Genevois, située dans le centre de la commune, non loin de la halle des sports et de la mairie.

La toiture s'est effondrée

Un important dispositif est déployé par les pompiers de Haute-Savoie et de la Suisse : une cinquantaine de pompiers de Haute-Savoie est sur place accompagnée par des effectifs de la Suisse. Très vite, un périmètre de sécurité est mis en place et la circulation est coupée dans le centre de la ville. 

Incendie à la sous-préfecture de Saint-Julien-en-Genevois ©Serge Worreth et Didier Albrand

L'incendie s'est déclaré aux alentours de 8h30 ce matin, peu d'agents était sur place, une dizaine a été évacuée. Pour l'instant, aucun blessé n'est à déplorer, les dégâts ne sont que matériels.

La toiture de la sous-préfecture s'est effondrée et les pompiers tentent de protéger le reste du bâtiment : "Notre objectif est de limiter la propagation du feu au premier étage est de faire en sorte que le feu ne se propage pas au rez-de-chaussée. Nous devons aussi protéger les archives et les moyens informatiques de la sous-préfecture de façon à ce que l’activité puisse reprendre assez vite," nous explique Sébastien Paletti, du SDIS de la Haute-Savoie. 

Les services de la sous-préfecture appellent les citoyens à respecter les mesures de sécurité.

Marlène Schiappa se rend sur place 

Ce midi au micro de notre reporter, Serge Worreth, le préfet de la Haute-Savoie, Alain Espinasse, exprimait toute son émotion après cet incendie : "D’abord, je tiens à dire toute l’émotion qui est la mienne, c’est un bâtiment de la République qui brûle, c’est une catastrophe heureusement, ce n’est pas une tragédie, il n’y a pas eu de blessés, pas eu de morts. Je salue l’évacuation immédiate du personnel ce qui fait que tout le monde a pu être en sécurité. Et quant à la continuité du service public, heureusement elle ne se résume pas à un bâtiment, nous sommes d’ores et déjà en train de nous organiser pour que le processus électoral puisse être opérationnel."

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, était attendu sur place en fin d'après-midi mais c'est finalement sa ministre déléguée Marlène Schiappa, qui fera le déplacement à Saint-Julien-en-Genevois pour soutenir les agents et les élus après ce drame.