Annecy-le-Vieux: 4 braqueurs en herbe interpellés

2000 euros en espèces ont été découverts par les gendarmes de Nyons en plus de la cocaïne / © photo : gendarmerie de la Drôme
2000 euros en espèces ont été découverts par les gendarmes de Nyons en plus de la cocaïne / © photo : gendarmerie de la Drôme

4 jeunes annéciens interpellés par les Gendarmes et convoqués devant le tribunal correctionnel d'Annecy après avoir reconnu 35 cambriolages à Annecy-le-vieux.

Par Daniel Despin

Communiqué de la Gendarmerie du 25 décembre 2018.

"Entre le 31 janvier 2018 et le 09 avril 2018, plus d'une trentaine de vols par effraction sont commis dans des garages de particuliers dans des quartiers résidentiels d'ANNECY LE VIEUX au cours d'une dizaine de périples.

L'ensemble des faits se déroule dans les sous-sols collectifs d'immeuble de standing. Les individus pénètrent dans les bâtiments, par ruse, lorsque les portes d'entrées principales sont ouvertes.

Ils forcent ensuite les portes des garages des particuliers pour dérober leurs contenus. Les objets volés sont essentiellement des vélos, de l'alcool, des armes d’air-soft et différents matériels.

Les gendarmes sensibilisent les résidents et son voisinage sur le phénomène et font appels à la vigilance.
Dans la nuit du 09 au 10 avril, fort de la sensibilisation, une voisin met en fuite plusieurs auteurs.

Les investigations minutieusement menées par les enquêteur de la Brigade de Gendarmerie d'ANNECY-LE-VIEUX, permettent d'orienter l'enquête et de soupçonner quatre jeunes annéciens.

Ils sont finalement interpellés en fin de semaine dernière. Confrontés aux résultats des indices recueillis, c'est au total, 35 vols dans les garages, qui seront reconnus par les individus, lors des gardes à vue dont deux vols de véhicules.

Les auteurs, dont trois d'entre eux étaient mineurs au moment des faits, sont convoqués devant la justice début 2019.

Cette affaire met en exergue, une fois de plus, le dispositif de participation citoyenne qui a accéléré la résolution de l'enquête et met ainsi un terme à une série de cambriolages."

 

Sur le même sujet

L'interview de Lionel Perrin, porte-parole du collectif étoile de Veynes

Les + Lus