Retenue collinaire à La Clusaz : des militants d’Extinction Rebellion occupent le bois de la Colombière

Publié le Mis à jour le
Écrit par J.M

Alors que le préfet de la Haute-Savoie vient de publier un arrêté déclarant d’utilité publique le projet d’aménagement de la retenue collinaire de la Colombière, à La Clusaz, en Haute-Savoie, des militants d’Extinction Rebellion se sont installés sur le site pour en demander le retrait.

Membres d'associations locales et d'organisations environnementales sont vent debout contre le projet de retenue collinaire sur la station de La Clusaz. Ils appellent à "sauver Beauregard".

Car, dans un arrêté publié le 19 septembre dernier, le préfet de la Haute-Savoie, a déclaré d’utilité publique le projet d’aménagement de la retenue collinaire de la Colombière, sur le plateau de Beauregard.

Une retenue implantée à 1500 mètres d'altitude qui permettra d'alimenter les habitants de la commune en eau potable, d'irriguer les activités agricoles mais aussi de produire de la neige de culture.

Empêcher la réalisation de cette retenue

Alors dans la nuit de vendredi à samedi, plus d’une dizaine d’activistes d’Extinction Rebellion sont arrivés dans le bois du col de la Colombière et y ont construit des plateformes entre les arbres pour "y vivre", expliquent-ils. Leur objectif est d'empêcher que les travaux de la retenue collinaire ne débutent : "On va rester nuit et jour, se relayer jusqu’à ce que le préfet retire le projet," confie une militante d’Extinction Rebellion présente sur place.

Les opposants au projet ne trouvent pas "normal que les travaux puissent débuter alors que plusieurs recours ont été déposés par des associations contre la décision du préfet". Par ailleurs, ils réclament "l'organisation d'une réflexion collective citoyenne sur la gestion de l'eau, de l'énergie, du sol et des espaces sur le massif des Aravis avec une réelle prise en compte de la crise écologique en cours."

Hier, deux voitures de gendarmes sont venues constater l’occupation des lieux. Ce dimanche matin, les militants d’Extinction Rebellion ont été rejoints par d’autres associations de sauvegarde du plateau de Beauregard. Ils ont notamment invité les citoyens à venir échanger autour de ce projet.

Un projet contesté depuis longtemps

Ce projet de nouvelle réserve collinaire avait été voté le 29 avril 2021 par le Conseil municipal de La Clusaz, en Haute-Savoie. "Nous avons un besoin cruel en eau", avait alors assuré le maire, Didier Thévenet, pour défendre ce projet de retenue d'altitude de 148 000 m3.

Le 24 octobre 2021, une commission d'enquête publique rendait un avis favorable au projet, le déclarant "d’intérêt public pour la population de la vallée des Aravis qui vit du tourisme sous la forme actuelle", pouvait-on lire dans le rapport, qui pointait toutefois quelques limites, notamment un rendement énergétique "discutable", la "destruction d’habitats et de spécimens d’espèces protégées" pour le mener à bien et un "impact négatif sur la biodiversité", surtout en phase de travaux.

Les travaux pour cette retenue collinaire peuvent débuter à tout moment. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité